Comment exprimer sa tristesse en amour ?

79

CHÉRIE, JE SAIS TOUT… « On ne peut pas tomber plus haut, tout s’estompe en moi quand je pense… que l’amour s’est développé avec moi… » Extrait de la chanson de Charles Aznavour, « Je n’aurais pas cru ça de toi ».

Des mots, résonnant avec la vérité, comme s’ils avaient été écrits pour moi, compte tenu de la situation précise que j’allais vivre. En fait, non, vraiment, je n’aurais pas cru ça de toi.

Lire également : Comment obtenir un NIE pour les USA ?

Aujourd’hui, je suis venu vous dire que je savais tout. Oui… tout ! Je connais le mal que tu as fait pour me séduire, le temps que tu n’as pas compté pour me donner confiance, les discours pleins de sincérité dont tu as réussi à me convaincre.

Je sais que je n’ai jamais rien ressenti de plus vrai que le lien qui nous unit. Je sais que je n’ai jamais trouvé plus tendre, intelligent, touchant et pur que cet homme devant mes yeux, que j’étais convaincu de connaître. Je sais… ils ne m’ont jamais donné de sentiments plus forts pour toi que moi.

A découvrir également : Quelles sont les causes des troubles alimentaires ?

Maintenant, Je connais aussi… ton instinct de chasse, tes démons et tes blessures, ton incapacité à tenir une promesse, ton mode de vie, ta façon de faire les choses. Je me connais, profondément blessée, déçue, meurtrie…

Au moment où tes mots les plus rassurants résonnent dans ma tête, je sais à quel point c’est malade de réaliser : Selon tes mots, des mensonges fuyaient. Maintenant, plus aucun doute, place à la certitude… Pour une réalité qui soulage, autant qu’elle est dévastatrice.

Non, non… Ne m’interrompez pas ! Arrêtez vos grands gestes, abandonnez ce ton confiant, convaincu et convaincant. Pour une fois, écoutez… écoutez et surtout ne dites rien.

Douleur, émerveillée, furieuse, je sais que ma confiance est abusée, mes sentiments méprisés, mon intelligence insultée.

Une partie de moi l’attend, elle viendra un jour… « Loin des yeux, loin du cœur, j’oublierai pour toujours, et ton corps, tes bras et ta voix… » comme dirait si bien une autre chanson de Charles Aznavour, avant de reprendre « Et pourtant… »

Chérie… Je sais TOUT ! Et pourtant, ma chère… Je sais qu’en ce moment même où tes yeux se croissent les miens, où je m’efforce de ne pas échouer, je continue de t’inonder de toutes ces vérités, de mon désir intact de te retenir aussi fort que je peux continuer à t’aimer.

Je sais tout ! Avant tout, je veux te comprendre. Je sais tout… et je sais encore, surtout, chérie… que je t’aime toujours.

Mary.

Photo : Alan Labisch via Unsplash