Comment  remédier à la fuite de budget ?

15

En tant qu’adulte, on se doit d’être financièrement responsable. De temps à autre, les finances doivent être vérifiées pour que tout soit en règle. Le loyer, les prêts étudiants, les paiements de la voiture devraient être bien ficelés.

Les dépenses courantes sont normalement couvertes par le budget mensuel. En versant dans le compte d’épargne ou de retraite, chacun essaye de mettre un peu d’argent de côté pour les distractions. Du moins, c’est ce que recherchent la majorité des gens, surtout les jeunes.

Lire également : Tout ce qu'il faut savoir sur la peinture

Par ailleurs, une personne avait examiné son relevé bancaire et ce dernier a remarqué qu’il disposait de moins de soldes qu’il pensait. Pour faire suite à la situation, il a jugé nécessaire de faire un examen approfondi. Et pourtant depuis un moment, il n’avait pas eu de soirée ou dépensé pour une folie passagère. En dernière analyse, il a constaté que la cause du problème était des petites charges qui se sont accumulées au fil du temps.

À moins que vous n’ayez un œil sur la moindre dépense, des petites charges peuvent faire des trous dans un budget, aussi étanche soit-il. En prenant exemple sur un abonnement qui ne vous sert plus à rien depuis des années mais que vous payez encore, on peut tous avoir un oubli. Voici quelques-uns des coûts les plus courants qui peuvent grignoter votre compte bancaire.

A lire également : Trois (03) tracteurs électriques au catalogue de Sabi Agri

Les frais récurrents pour les services en ligne

Certaines catégories de profession utilisent plusieurs services et produits qui nécessitent des frais d’accès récurrents. En fait, cette catégorie de dépense touche beaucoup plus les professions indépendantes et ceux qui travaillent en ligne. Plus particulièrement, le travail nécessite des coûts en plus comme la mise à jour des programmes, les frais d’entretien de domaines Web et l’abonnement à différents sites. Celles-ci sont si nécessaires que leurs revenus en dépendent.

En considérant la nécessité de ces frais, et en tant que services opérationnels, il n’y a aucune raison de se plaindre. Cependant, vérifiez que tout est réellement fonctionnel au cas où il y aurait un service à résilier. Et pour en être sûr, regroupez ces petits coûts en un seul poste budgétaire qu’on peut appeler les « dépenses de fonctionnement ». De cette façon, vous pourrez suivre ces dépenses statiques dans le temps et adapter au fur et à mesure des changements.

Les frais d’adhésion et les abonnements

Des petits paiements peuvent s’accumuler si vous écoutez beaucoup de podcasts, ou vous suivez les nouvelles en ligne ou encore les jeux en ligne. Habituellement, ces types de produits présentent souvent des droits que vous devez payer pour accéder à plus de contenu. Parfois, ce sont juste des coûts d’admission pour certains de vos passe-temps de passage, et au fil du temps, on a tendance à les oublier. C’est exactement le même genre d’oubli comme pour les frais de renouvellement de domaine.

Le fait de les regrouper sous un poste budgétaire de moindre priorité peut énormément aider à choisir les services à conserver et ceux à délaisser. À long terme, l’annulation des adhésions ou les abonnements inutiles vous feront économiser beaucoup d’argent.

Les dons réguliers à un organisme de bienfaisance ou à une cause

Il n’y a aucun mal à donner quelques euros à une œuvre de charité. Cependant, il s’avère que le karma positif peut coûter un peu cher si on ne le surveille pas. Toutefois, faire un don mensuel récurrent est préférable.

En plus de renforcer votre budget, le fait de surveiller de près vos dons de bienfaisance peut vous rapporter des dividendes à l’approche de la période des impôts. Les dons déductibles d’impôt peuvent agrémenter votre déclaration fiscale, de sorte que les bonnes actions finissent par porter fruit.

Les sous-abonnements et les forfaits pour certains services

Le seul problème avec les films et séries en ligne c’est qu’on ne se rend pas compte des dépenses qu’après un bon bout de temps. Ce qui était censé être un abonnement de quatre mois peut finir par devenir une année entière. Si vous suivez une série accrocheuse, les quelques euros par mois peuvent s’accumuler et totaliser un montant considérable en fin de compte.

C’est une preuve qu’une révision budgétaire peut même vous aider à repérer les sous-abonnements qui s’accrochent aux coûts existants.

Ensembles de câbles

Dans le même ordre d’idées, votre abonnement au câble pourrait vous faire payer pour des chaînes que vous n’utilisez même pas. Nous savons tous que les forfaits sont conçus de façon à ce que même si vous ne voulez qu’une seule chaîne du bouquet, vous deviez payer pour chaque autre partie d’un forfait. Souvent, vous pouvez économiser de l’argent en renonçant à un forfait câble en faveur d’un service en ligne. Plus aisée à gérer, cette dernière option permet les arrêts et renouvellements d’abonnement selon vos envies.

Par exemple, vous pouvez suivre la dernière saison de Game of Thrones seulement quand il sera disponible. Si ce n’est pas le cas, l’abonnement ne vous sert à rien temporairement. Entretemps, il est donc inutile de payer pour la chaîne.

Les frais bancaires

De loin, les frais les plus difficiles à inclure dans notre plan financier sont les coûts qui sont déduits directement du compte. Les plus courants d’entre eux viennent des frais que les banques facturent afin de garder votre compte actif.

Les demandes de solde et d’autres frais de maintenance sont soustraites en fonction de votre banque et la nature de votre compte. En vérité, lorsque les taux d’intérêt baissent, les banques peuvent perdre de l’argent en gérant de petits comptes. Par conséquent, elles ajoutent souvent des frais pour compenser leurs dépenses d’exploitation. Alors, repérez et planifiez ces frais en demandant à votre banquier s’il existe un moyen de les éviter.

Les dépôts d’investissements

En matière de placements, il est toujours délicat d’équilibrer son épargne. Même si on ne voit pas ses placements au jour le jour, quelques centimes d’euro en plus est prise pour chaque achat effectuer au cours d’un mois. Au cas par cas, c’est négligeable. Mais avec le temps, on peut rapidement reconsidérer la situation.

Techniquement, ces petits dépôts dans une application de placement n’étaient pas de nouveaux coûts. En revanche, le fait d’oublier de planifier certains d’entre eux peut occasionner un paiement de trop sur le solde de compte. Après tout, on peut se souvenir si on a dépensé 20 € d’un coup, mais ce n’est pas le cas. Il faut savoir que l’accumulation des petits frais par centime d’euro peut faire couler un budget.

Dès lors, c’est toujours une bonne idée de faire une vérification approfondie et régulière de vos finances pour s’assurer que votre budget est bien étanche.

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!