Les petits oeufs orangés : tout savoir sur le masago en cuisine

381
a close up of a sushi with chopsticks

Vous avez certainement déjà vu ces œufs de poisson orange dans des plats au restaurant, mais vous ignorez leur saveur et leur particularité ? Dans ce guide cuisine, vous allez apprendre davantage d’informations sur le masago et son usage en cuisine.

Qu’est-ce que le masago ?

Bien que ces petits œufs de poisson orange ne vous soient pas inconnus, connaissez-vous leur origine ?

A lire également : Un guide pour acheter la box de vin parfaite

Le masago : les œufs du poisson capelan

Pour les personnes qui ignorent quel type de poisson est le capelan, voici une petite explication. Le capelan est un poisson qui a l’habitude de vivre dans des eaux plutôt froides, par exemple, les eaux du Japon ou encore de la Corée. Ce n’est donc pas un poisson que l’on croise dans les eaux européennes.

C’est donc pour cela que l’on retrouve ces œufs de poisson orange dans la cuisine asiatique, notamment pour les plats comme le sushi ou d’autres préparations de riz. En France, on a tendance à en consommer pour des plats comme le caviar. Bien que la couleur des œufs du capelan ne soit pas la même que les œufs de l’esturgeon, le goût et la saveur sont semblables.

A découvrir également : Pour choisir votre multicuiseur, rendez-vous sur un comparateur en ligne

Ne pas confondre masago et tobiko

Le masago et le tobiko sont souvent confondus en cuisine puisque ce sont deux aliments qui se ressemblent. Le masago et le tobiko ont tous les deux une composition similaire :

  • De la vitamine B12
  • Des acides gras oméga-3
  • Le sélénium

Voici une astuce pour les différencier. Lors de la récolte des œufs, le tobiko est fréquemment de couleur dorée, tandis que le masago est, lui, plutôt jaune transparent. Des colorants sont ensuite ajoutés aux œufs, ce qui provoque une différence de goût.

Qui plus est, ces œufs ne proviennent pas du même poisson. Comme dit précédemment, le masago sont les œufs du capelan, tandis que le tobiko sont les œufs du poisson volant.

food photography of varieties of sushies

Comment utiliser le masago pour cuisiner ?

Les œufs de poisson masago et poisson tobiko sont énormément utilisés pour cuisiner, notamment pour des plats asiatiques.

En France, on a tendance à utiliser le masago, mais également le tobiko, pour l’étaler sur des toasts durant l’apéritif. Avec des saveurs assez fortes, les cuisiniers français considèrent qu’il n’est pas utile de l’associer avec d’autres aliments.

C’est par ailleurs pour cela qu’on l’utilise également sous forme de caviar, à manger avec une petite cuillère. Le produit est disponible dans les magasins sous forme de petites boîtes.

Cependant, l’utilisation du masago et du tobiko est plus répandue dans la cuisine asiatique. Le premier plat où ces œufs sont le plus utilisés est le sushi. Si vous vous rendez dans un restaurant japonais, vous retrouverez à la carte le masago sushi, qui est un sushi à base d’avocats, de surimis et de concombres, le tout enveloppé d’œufs de capelan.

Vous retrouverez également le tobiko sushi, ici, ce sera seulement une grande quantité des œufs du poisson volant, enveloppé d’une algue noire. Ce produit est généralement servi avec du wasabi, afin d’agrémenter le plat.

Les Japonais utilisent aussi ces œufs de poisson dans une multitude d’autres plats, généralement à base de riz, ou pour assaisonner des tartares, comme le tartare de saumon. Ou alors pour réaliser une mayonnaise avec du wasabi.