Quelle ville manque de logement locatif ?

294
logement locatif

En raison de la crise sanitaire, l’année 2020 a mis à rude épreuve le secteur de l’immobilier. Cette crise a considérablement ralenti les promoteurs, ce qui a entraîné un manque de nouveaux logements dans plusieurs villes. L’offre immobilière étant très faible dans ces cités, elles offrent donc d’excellentes opportunités d’investissement. Voici le top 4 des villes françaises en pénurie de logements.

Rennes

Après le premier confinement, la ville de « Rennes » a suscité un grand intérêt de la part des touristes. Et ce n’est pas étonnant, puisqu’elle a été désignée en 2020 comme étant la métropole la plus attrayante de France, devançant même sa voisine Nantes. De plus, elle n’est qu’à une heure de route de Paris et son économie est en constante progression.

A lire également : Évitez les réclamations d'assurance habitation grâce à ces conseils de nettoyage printanier

Angers

Angers est une destination très prisée des investisseurs depuis de nombreuses années. Non seulement cette ville offre un cadre de vie agréable, mais elle est aussi l’une des villes les plus vertes de France. De plus, elle n’est qu’à une heure et demie de Paris.

Cependant, suite au premier déconfinement, la demande de logements a considérablement explosé, alors que l’offre (de logements neufs ou anciens) est restée extrêmement limitée.

A lire également : Lors d’une vente immobilière qui paie les frais de notaire ?

Cette situation continue d’affecter profondément les étudiants qui constituent près de 20 % de la population angevine. Ces derniers ont des difficultés à trouver un logement, car toutes les annonces disparaissent en quelques minutes.

Pour les investisseurs locatifs, en revanche, la pénurie de l’offre a augmenté les rendements immobiliers, qui avoisinaient déjà les 7 % en fin d’année 2021.

Clermont-Ferrand

Alors que les Parisiens affluent vers Rennes et Angers à la recherche d’une meilleure qualité de vie, les Lyonnais quant à eux sont attirés par Clermont-Ferrand. En effet, cette cité permet à ses habitants de bénéficier d’un cadre de vie très agréable grâce aux vues panoramiques offertes par ses montagnes et ses lacs.

Par ailleurs, la métropole de Clermont-Ferrand a connu un regain de fréquentation touristique très intéressant au lendemain du confinement. Le coût du logement y étant très abordable, cela a également contribué à son succès.

Actuellement, la demande est toujours forte dans cette ville si bien que les offres n’arrivent pas à suivre. Il arrive même que certains biens immobiliers soient vendus presque systématiquement juste après un coup de fil.

Toulouse

Toulouse est aujourd’hui l’une des villes les plus populaires de France et elle attire chaque année de plus en plus d’étudiants. Depuis la fin des mesures de confinement, vous y trouverez une forte demande de logements étudiants (studios). De plus, elle offre aussi de nombreuses possibilités d’emploi dans les secteurs de la chimie, des technologies de l’information et de l’aérospatiale.

En raison de ces possibilités, l’offre de logements est souvent très limitée, surtout pendant la période de la rentrée scolaire (les neuf premiers mois de l’année). Par ailleurs, il existe également d’autres signes indiquant que l’offre de logements est limitée. Selon les statistiques mises en évidence par « La Dépêche » :

  • le stock actuel de logements neufs ne sera disponible que pour les 10 prochains mois ;
  • le nombre de logements neufs à vendre a diminué de 45 % ;
  • en outre, les prix de l’immobilier ont augmenté de plus de 5,3 % par an.

Malgré cette situation, Toulouse reste l’une des villes les plus rentables au mètre carré.