Comment choisir le bon matériel de tatouage 

662

Décorer la peau de quelqu’un avec de l’encre indélébile est tout un art. Le tatoueur, en plus d’être très créatif, cultivé et à l’écoute des besoins de son client, doit pouvoir dessiner correctement différents sujets. Et ce n’est pas tout. Son métier l’oblige à être capable de donner toutes les informations nécessaires à ses clients par rapport à l’hygiène que ces derniers devront avoir pour la cicatrisation et pour entretenir leur tatouage, entre autres. Même si le tatoueur professionnel réunit tous les critères nécessaires pour être un bon artiste, il ne peut pas satisfaire sa clientèle s’il ne dispose pas du bon matériel qui va l’aider à réaliser ses œuvres d’art.

Quelle machine à tatouer choisir ?

Avant de choisir le type de machine à tatouer pour obtenir le meilleur rendu, l’on s’intéressera tout d’abord à la matière qu’il faudra privilégier. Aussi, il faut opter pour une machine de grande qualité pour éviter que celle-ci ne se brise en pleine séance, une situation déconcertante et qui peut avoir un impact négatif sur la crédibilité du salon de tatouage. D’autre part, une machine qui se brise risque de léser la peau du client. Différentes matières sont à privilégier en ne citant que le fer et l’acier qui sont connus pour être robustes. Ensuite, les machines à tatouer en laiton et en bronze sont également fiables.

A lire aussi : Des moyens de protéger votre voiture et de la garder intacte

Notez que le poids et la forme de l’appareil peuvent également jouer sur la performance du tatoueur. L’idéal est d’opter pour une machine légère avec une prise en main facile. En effet, en tant que professionnel, vous allez passer votre journée à utiliser votre machine et la durée de chaque séance peut aller de quelques minutes à des heures durant. Aussi, vous risquerez très vite de vous fatiguer si votre machine est trop lourde ou si sa forme n’est pas confortable.

Enfin, pour ce qui est du type de machine, vous avez les machines à tatouer rotatives et les modèles à bobines. Le comparateur de matériels de tatouage que vous pouvez voir en ligne dira que les machines à tatouer rotatives sont les plus conseillées, si l’on en est à sa première expérience dans le domaine du tatouage. En effet, elles ne nécessitent pas beaucoup de réglages. Ce type de machine a également ses particularités. Elle est silencieuse par rapport au modèle à bobines. Néanmoins, même si la machine à tatouer à bobines est plus complexe à manipuler, elle permet de nuancer et propose des fonctionnalités intéressantes pour les ombrages et les remplissages.

A découvrir également : Trouver un service traiteur pour un événement privé à Marseille

Bien choisir ses aiguilles

Un tatoueur a aussi besoin d’aiguilles, et pas n’importe lesquelles. Elles sont disponibles avec des épaisseurs, des conicités, des nombres d’aiguilles soudées sur la tige et des configurations différentes. Ce qu’il faut retenir dans le choix des aiguilles, c’est que la différence au niveau de la configuration du matériel permet de changer la manière dont l’aiguille va venir implanter l’encre sous la peau. L’on distingue par exemple les aiguilles round liner, flat shader, magnum shader, round shader, magnum shader arrondies et le magnum double stack.

L’aiguille round liner est utilisée lorsque le tatoueur souhaite faire des lignes. Ce type d’aiguille a pour particularité d’injecter l’encre en petite quantité sous la peau. Elle est donc idéale si l’artisan souhaite réaliser des tracés difficiles, des lettres ou encore, des formes géométriques.