De quelle aide une personne handicapée a-t-elle besoin ?

573

Nous vivons à une époque où le respect de chaque individu est devenu une valeur primordiale. Bien que cela ait permis de réduire les attaques personnelles, nous nous retrouvons désormais face à des situations délicates. C’est le cas de la relation avec une personne handicapée. Il est important de la traiter comme un individu à part entière, mais il faut aussi pouvoir lui apporter un soutien lorsqu’elle en a besoin. En voici quelques exemples.

L’hébergement et le maintien à domicile

Chaque handicap est différent et représente ses propres difficultés. Il est donc important de pouvoir déterminer celles-ci, afin de venir en aide à une personne qui souffre d’un handicap. Dans une maison, les difficultés peuvent être multiples. Pour une personne ne pouvant se déplacer par elle-même, il faudra lui permettre d’atteindre chaque endroit. Cela peut se traduire par la pose d’un monte escalier handicapé, particulièrement dans le cas d’un handicap dû à un accident. En effet, il sera important pour la personne, lors de son retour à la maison, de pouvoir continuer à jouir de sa chambre, même si celle-ci se situe à l’étage. Un changement de pièce pourrait nuire au rétablissement psychologique de l’individu, sur le court terme.

A lire également : Macron demande à des experts d'enquêter sur le rôle de la France dans le génocide rwandais

Pour une personne qui doit se déplacer en chaise roulante, dans la maison, de nombreux obstacles devront être éliminés et des pièces réaménagées. Le cadre des portes est un des problèmes les plus fréquents. Lorsqu’une personne handicapée retourne à la maison, elle peut ne plus avoir accès à certaines pièces, sans se départir de sa chaise roulante, ce qui revient à le faire souffrir encore un peu plus de son handicap.

L’insertion sociale

Comme nous le mentionnions, en entrée de jeu, il est important de ne pas discriminer une personne handicapée en impliquant qu’elle est différente. À la base, nous sommes tous humains et avons les mêmes besoins, et ce, peu importe le handicap dont une personne peut souffrir. Cependant, il faut tout de même comprendre qu’elles ont des difficultés additionnelles à communiquer, qui peut leur causer des difficultés en ce qui concerne leurs relations sociales. Cela peut être physique (problème de langage, incapacité de parler), mais aussi psychologique. Dans les deux cas, il faut faire preuve de patience et d’écoute, tout comme si l’on discutait avec un individu ne faisant pas face à ces difficultés.

A lire aussi : Comment choisir son épilateur à lumière pulsée ?

De plus, il est important de ne pas discriminer lorsque vient le temps d’embaucher une personne, pour un poste quelconque. L’adaptation nécessaire à l’ameublement du bureau sera très souvent prise en charge par une aide gouvernementale, et même si elle ne l’est pas, il faut uniquement juger l’individu selon ses capacités à gérer les tâches demandées. Une fois la personne insérée dans l’équipe, il ne reste plus qu’une seule chose à faire : la traiter comme toutes les autres. C’est l’élément le plus important de la relation des personnes handicapées et du reste de la société, incluant le lien employé et patron.

On ne peut insister suffisamment sur le fait qu’une personne handicapée doit être approchée de manière identique à une qui ne l’est pas. C’est la seule façon qu’elle s’intégrera dans son milieu. Et qu’elle pourra s’épanouir pleinement.