Les étapes pour devenir coach sportif

101

Le métier de coach sportif est un métier passionnant et de passionnés. Effectivement, pour exercer ce métier, il faut tout de même aimer le sport et les activités sportives en général. En effectuant le métier de coach sportif, on est réellement sûr de pouvoir gagner sa vie avec une activité qu’on aime réellement. Toutefois, avant de se lancer dans ce métier, il est nécessaire d’en connaître les rouages.

A lire aussi : Trois (03) tracteurs électriques au catalogue de Sabi Agri

Suivre une formation et obtenir un diplôme

Si vous êtes particulièrement doué ou passionné dans une ou plusieurs activités sportives, vous pouvez bien sûr devenir professionnel dans ces domaines. S’il ne vous est pas possible de pratiquer ledit sport en tant que sportif professionnel de haut niveau, il est plus ou moins facile de devenir un coach sportif compte tenu de la facilité de créer une micro-entreprise. En quelques étapes très faciles, dont une très grande majorité s’effectue en ligne, vous pouvez créer votre entreprise.

Il est également à noter qu’un coach sportif peut exercer son métier en tant que salarié. Dans les cas de l’auto entreprenariat et du salariat, il est toujours obligatoire d’avoir un diplôme pour exercer le métier de coach sportif. Il s’agit également de l’unique façon légale pour obtenir une carte professionnelle. Notez d’ores et déjà qu’un coach sportif exerçant ce métier sans avoir de diplôme s’expose à de lourdes peines. Outre 15 000 euros d’amende, il y a également l’emprisonnement de 1 an.

A lire aussi : Compte personnel de formation : en cas d’accident du travail, le salarié bénéficie désormais d’un abondement

Une multitude de formations à suivre

Non, vous n’êtes pas obligé de suivre plusieurs formations avant de devenir un coach sportif. On veut tout simplement dire qu’il existe une liste quasiment infinie de disciplines dans lesquelles vous pouvez devenir un coach sportif. Quelles disciplines voulez-vous enseigner ou quelles disciplines vous passionnent ? Il est également possible d’appréhender cette question du point de vue des besoins actuels. Des disciplines sont plus plébiscitées que d’autres.

Le BPJEPS : le premier diplôme pour coach sportif

Outre la passion nécessaire pour effectuer ce métier, il faut également un minimum de diplôme. Pour ce faire, vous devez tout d’abord viser le Brevet Professionnel JEPS dans le domaine ou les domaines qui vous intéressent. Boxe, escrime, rugby, canoë-kayak, sauts en parachutes…le choix ne dépend que de vos préférences. Mais pour un coach sportif, le diplôme d’éducateur sportif mention activités de la forme est le plus conseillé.

Enchaîner avec un DE JEPS

Dans le cadre de la formation pour obtenir ce diplôme de niveau III, le coach sportif approfondit ses connaissances. Il ne se limite pas seulement à l’enseignement de la mise en forme, d’autres disciplines sont abordées dans la formation. Les connaissances du coach sportif détenant un diplôme DE JEPS sont plus étendues que celles d’un éducateur sportif avec un BP JEPS.

Décrocher une licence pour coach sportif

Un coach sportif peut également viser le diplôme Licence STAPS pour devenir un vrai spécialiste. Cette licence des Sciences et techniques des Activités Physiques et Sportives permet d’acquérir les connaissances et compétences requises dans une mention en particulier.

Obtenir une carte professionnelle pour exercer en tant que coach sportif

Dès que vous obtenez votre diplôme d’éducateur sportif, vous ne pouvez pas tout de suite exercer en tant que coach sportif. Avant de pouvoir en faire autant, il faut que vous fassiez d’abord une déclaration d’activité auprès de la DDCS. A l’issue de cette déclaration, vous allez obtenir votre carte professionnelle de coach sportif. La demande pour obtenir une carte professionnelle d’éducateur sportif est très facile à faire, vous pouvez l’effectuer en ligne tout simplement.

Tout ce dont vous avez besoin c’est de rassembler les quelques pièces nécessaires pour la constitution de votre dossier. Avec ces pièces, vous devez joindre une copie de pièce d’identité, une photo d’identité, un certificat médical, et surtout une copie des diplômes. Il est à noter que la carte professionnelle que la DDCS vous délivrera à l’issue de cette démarche est valide seulement pendant 5 ans. Après ce délai, il va falloir que vous renouveliez votre déclaration.

Choisir le mode d’activités du coach sportif

De nombreux organismes publics et entreprises privées sont à la recherche de coach sportif, il s’agit d’un métier particulièrement recherché. Si vous venez d’obtenir votre ou vos diplômes d’éducateur sportif, vous pouvez choisir de devenir salarié et travailler pour l’un de ces organismes. Outre votre ou vos diplômes, il faut votre carte professionnelle également. Être coach salarié peut être particulièrement intéressant compte tenu du fait que cela donne accès à une situation professionnelle stable.

Par ailleurs, le coach salarié n’a plus besoin de développer son propre business ou trouver des clients pour rentabiliser son activité. Toutefois, devenir coach sportif indépendant peut également présenter de nombreux avantages non-négligeables. Il s’agit même de l’option la plus choisie par les nouveaux coaches sportifs. Bien sûr, exercer en tant que coach indépendant nécessite forcément la création et l’immatriculation d’entreprise individuelle afin de pouvoir en profiter pleinement.

Le statut de coach sportif indépendant peut être plus avantageux à bien des égards. Le professionnel jouit d’une grande flexibilité dans l’organisation de son temps et dans le ciblage de sa clientèle. En même temps, le coach sportif peut travailler pour une entreprise tout en profitant du statut de son entreprise individuelle ou sa société unipersonnelle. Selon la façon dont il gère son business, le coach sportif indépendant peut gagner plus qu’un coach salarié.

Coach sportif : entreprise individuelle ou société unipersonnelle ?

Pour exercer le métier de coach sportif indépendant, vous avez effectivement deux options : ouvrir une micro-entreprise ou créer une société. Pour la création d’une entreprise individuelle, la démarche que vous devez suivre est très simple. Il vous suffit de déclarer votre activité auprès d’un Centre des formalités des entreprises. La création d’une entreprise individuelle en tant que coach sportif offre de nombreux avantages.

Le premier avantage de l’entreprise individuelle est un avantage fiscal. Le coach sportif n’est pas obligé de faire payer la TVA à sa clientèle. Ce qui lui permet ainsi d’afficher des tarifs attractifs par rapport à ceux des concurrents. D’un autre côté, il faut également noter le fait que les cotisations sociales sont fixées à 22% du chiffre d’affaires de l’entreprise. Techniquement, si l’entreprise individuelle ne fait pas de chiffre d’affaires, elle n’a donc pas à payer de cotisations.

Le coach sportif peut également choisir la structure juridique d’une société pour exercer son métier. Le premier avantage du statut de société est bien sûr une meilleure protection sociale. Il est possible de se lancer dans une société unipersonnelle sous l’un des statuts SASU et EURL. Le coach sportif peut également choisir de partager son aventure avec des associés. Dans ce cas, ils peuvent choisir le statut SAS ou SARL pour leur activité.

Les étapes pour créer une société de coaching sportif

Contrairement à la création d’une entreprise individuelle, celle d’une société est un peu plus longue. La création d’une société pour exercer le métier de coach sportif suit les mêmes démarches pour n’importe quel type de société. Il est possible de créer votre société en effectuant 5 étapes.

Rédiger les statuts de la société de coaching sportif

Comme pour toutes les sociétés, la rédaction des statuts de la société est la première étape à effectuer. Les statuts de la société stipulent tout ce qui concerne le mode de fonctionnement de la société. Ils doivent également décrire les activités de la société, sa raison sociale, le nom du dirigeant et des associés…etc. Il est à noter que vous pouvez parfaitement commencer en tant que SASU ou EURL et basculer vers SAS ou SARL plus tard.

Création d’un compte bancaire et dépôt de capital social

Une fois que vous les statuts de la société sont rédigés, vous allez pouvoir procéder à la publication de sa création dans un JAL. Mais avant cela, il faut d’abord créer un compte bancaire et déposer le capital social de la société. A noter que le compte bancaire créé doit être du type compte bancaire professionnel. L’attestation de création et de dépôt de capital est une pièce nécessaire lors de la dernière étape de la création de votre société : l’immatriculation.

Publier une annonce légale

Toutes les sociétés, à leur création mais également au cours de leur existence, doivent effectuer des annonces légales. Dès lors qu’un changement touchant aux statuts de la société a lieu, une annonce légale doit être effectuée auprès d’un Journal d’Annonces Légales. Cette démarche se fait très facilement en ligne.

Immatriculer la société de coaching sportif

Le choix de la structure juridique ainsi que la rédaction des statuts de la société auront été le plus difficile dans la création de votre société. Une fois ces étapes effectuées, le reste n’est plus réellement que de la formalité. Pour finaliser la création de la société, il faut que vous passiez à son immatriculation.

Pour cela, un certain nombre de documents sont à fournir, dont un formulaire CERFA M0 et les statuts de la société entre autres. Le dossier complet d’immatriculation est à déposer auprès du CFE qui vous octroie en retour un extrait du numéro Kbis de votre société. Après cette dernière étape, la société existe enfin légalement et peut commencer son activité.