Quelle vitamine pour le vitiligo ?

877
woman in black blazer smiling

Le vitiligo est une sorte de perte de pigmentation qui se manifeste par l’apparition de partie blanchâtre sur la peau. Il est encore difficile de traiter ce mal. Les méthodes traditionnelles sont pour l’instant préconisées, notamment la consommation des vitamines adéquates.

La vitamine B12

Pour le renouvellement cellulaire, il faut impérativement de la vitamine B12. En dehors de cette fonction, elle protège la peau contre les radicaux libres et participe au bien-être général de notre tissu épidermique. Pour de meilleurs résultats, on conseille d’associer la prise de vitamine B12 à celle de l’acide folique (B9). Certaines études ont prouvé qu’une bonne association de la vitamine B12, de l’acide folique B9 et une bonne exposition au soleil permettraient de retrouver la couleur naturelle de la peau. Notez que la vitamine B12 augmente le taux de multiplication des globules rouges, ce qui n’est pas toujours sans conséquence chez la femme enceinte. Il faut donc se rapprocher d’un bon médecin pour connaitre la dose normale.

A lire aussi : Comment utiliser un brûleur de graisse ?

La vitamine B12 ne supporte ni la chaleur ni la lumière. Vous deviez donc le conserver dans un endroit frais protégé de la lumière. Pour les cuissons, faites l’effort de respecter les durées recommandées pour ne pas perdre toutes les vitamines B12 présentes. On retrouve cette vitamine dans les produits laitiers, les poissons, les poissons, les œufs, les noix, la betterave, les abats, etc.

La vitamine D

Cette vitamine est souvent appelée la vitamine du soleil. Elle a la particularité d’accroître l’activité de la tyrosinase et le régime de la mélanogenèse. On constate un faible taux de cette vitamine chez les personnes souffrant de vitiligo, ce qui explique en partie la cause de cette maladie. Ainsi, un excellent apport en vitamine D serait très bien pour le traitement. On trouve la vitamine D dans les jaunes d’œufs, les anguilles, les beurres, les laits, les yaourts, les huitres, les champignons, les anchois, les maquereaux, les foies de veau, les saumons, les harengs, etc. L’exposition au soleil constitue aussi une source d’apport en vitamine D.

A voir aussi : Comment trouver une mutuelle selon son budget ?

La vitamine A

La vitamine A participe à la lutte contre le stress oxydatif, le vieillissement de la peau, tout en offrant son pouvoir antioxydant. Lorsque vous consommez assez de vitamine A, vous préparez votre peau au soleil et vous luttez contre les agents d’agressions externes. Cette substance est précurseurs de la mélanine, désignée comme le principal élément de la pigmentation. On en trouve dans les carottes, les patates douces, la laitue, le melon, le persil, etc.

La vitamine C

La vitamine C apporte suffisamment d’acide ascorbique à l’organisme. Il est très utile pour les personnes atteintes de vitiligo grâce à sa synergie avec le zinc, le sélénium, et la vitamine E. Soulignons que la vitamine C a des pouvoirs antioxydants et renforce le système immunitaire. Vous en trouverez assez dans la mangue, la goyave, le poivron rouge, le chou rave, l’ananas, la papaye, l’orange, le brocoli, etc.

La vitamine E

La vitamine C est un acteur important de la protection des membranes cellulaires. Elle protège les globules rouges et lutte contre le vieillissement. C’est une substance très utilisée dans les produits cosmétiques. Elle permet entre autres d’éviter la dégradation et la destruction prématurée des mélanocytes. La vitamine E est présente dans la papaye, la graine de tournesol, l’avocat, l’arachide, l’avocat, l’amande, etc.