Qui peut commercialiser des SCPI ?

281

Les SCPI sont des placements risqués. Les situations de forte volatilité et les pertes de capitaux font partie des aléas les plus courants. Lorsque ces situations surviennent au niveau d’une SCPI, les associés peuvent se débarrasser de leurs parts à n’importe quel moment. Toutefois, les modalités de vente varient suivant qu’il soit question d’une SCPI à capital fixe ou d’une SCPI à capital variable.

Qui est habilité à commercialiser des parts d’une SCPI à capital variable ?

Pour les SCPI à capital variable, le processus de vente de part est assez simple. En effet, il suffit que l’associé qui souhaite vendre ses parts s’adresse à une société de gestion pour se débarrasser de ses titres. Le montant d’achat est établi et communiqué à l’avance au public. Ce dernier est habituellement fixé à un montant supérieur ou égal à 10 % de la valeur initiale.

A lire également : Quand déposer la Daact ?

L’ordre de vente est alors exécuté et la société de gestion rachète les parts et paie l’associé. Mais pour que cela soit possible, il faut qu’il y ait des demandes de souscription pour un montant au moins égal à la part vendue par l’associé. Si ce n’est pas le cas, la société de gestion de la SCPI devra :

  • organiser un marché secondaire qui aura les modalités de gestion qu’une SCPI à capital fixe ;
  • également prélever sur ses propres réserves de liquidités ;
  • vendre les immeubles en ultime recours.

Toutefois, sachez que la société de gestion n’envisagera la dernière possibilité que si les demandes de retrait sont nombreuses. Là également, les temps de revente peuvent varier considérablement, de trois semaines à quelques mois.

A lire également : Les 5 choses que les propriétaires devraient savoir sur l'établissement d'un budget

Qui est habilité à commercialiser des parts d’une SCPI à capital fixe ?

En ce qui concerne une SCPI à capital fixe, la situation est nettement plus complexe. En effet, les ventes de parts s’effectuent majoritairement sur un marché secondaire. Ces cessions sont organisées par les sociétés de gestion qui s’occupent des SCPI. Pour ce faire, elles recueillent dans un premier temps les demandes d’achat de parts auprès des clients (associés ou non).

Puis, dans un second temps, elles recensent les personnes qui souhaitent se retirer du marché. Enfin, la société de gestion se charge d’exécuter les différents ordres. Une fois les ordres exécutés, elle détermine le prix de vente des parts de la SCPI en tenant compte de l’offre et de la demande.

Dans les faits, comment les parts de SCPI sont-elles vendues ?

Le vendeur (l’associé de la SCPI) remplit un formulaire dans lequel il précise le nombre de parts qu’il souhaite vendre et le prix minimum qu’il attend de cette vente. Une fois le formulaire rempli, l’associé l’envoie à la société de gestion qui le valide pour une période d’un an. Ce contrat peut ensuite être résilié ou mis à jour à n’importe quel moment par l’associé.

C’est seulement après l’établissement de ce formulaire que la société de gestion de la SCPI fixe le prix auquel les parts seront échangées. Parfois, les ventes peuvent mettre longtemps avant d’aboutir.

Dans ce cas, le vendeur devra renouveler sa demande de vente un an plus tard. Par ailleurs, la vente peut également se faire de gré à gré, si l’associé connaît un acheteur pour ses parts. Mais pour faire cela, il devra informer la société de gestion de l’état de la vente.