Bar ou Pascal ?

10

Vous avez entendu parler de l’unité du bar et de l’unité du pascal ? Quelle est la différence entre le bar et le pascal et à quoi correspondent exactement ces unités ? On vous fait le récap’ de tout ce que vous devez savoir sur la pression atmosphérique, le bar et le pascal. 

A lire aussi : Comment créer des applications de Réalité Mixte conviviales

Unité de pression : on utilise le bar ou le pascal ?

Tout d’abord, remettons les choses à leur place avec un minimum d’humour : on n’utilise pas un bar pour relâcher la pression avec Pascal. Trêve de plaisanterie, notre lectorat n’est pas là pour tenter de comprendre des jeux de mots. Prenons donc le sujet très au sérieux et revenons à notre bar et à notre pascal.

Parce que la physique n’est pas une science infuse qu’il est donné à tout le monde de comprendre et d’intégrer facilement, on vous donne quelques précisions sur le bar et le pascal.

A lire en complément : Comment bien équiper son vélo pour rouler sans risque ?

Le bar : une unité de pression

Un bar est l’unité qui permet de mesurer la pression. 1 bar équivaut à 100 000 pascals (ou 10 puissance 5 Pa).

On sait que le bar a un intérêt tout trouvé. Il est en effet voisin de l’atmosphère (la pression atmosphérique au niveau de la mer) puisque 1 atm = 1,013 bar. On obtient aussi 1 atm = 760 mmHg / millimètres de mercure.

On utilise couramment le bar comme unité de référence en plongée sous -marine, mais aussi dans le domaine de l’océanographie et de l’hydraulique industrielle.

Le pascal : une unité de contrainte et de pression

Le pascal, quant à lui, est représenté par l’unité Pa. Bien sûr, le nom de pascal vient du nom de Blaise Pascal, écrivain français et scientifique du XVIIe siècle. Le pascal est une unité qui fait partie du système international d’unités (SI). Le pascal correspond à l’unité qui sert à mesurer la contrainte et la pression. Il y a donc une nuance entre le bar et le pascal.

On ne peut par exemple pas utiliser le bar dans le cadre de la mesure d’une contrainte exercée sur surface plane (S) de 1 mètre carré. Le calcul de la force F se fait grâce aux pascals et aux newtons avec la formule p = dF/dS. Il est à noter que un pascal s’exprime en Pa, et plus particulièrement en 1 N.m-2.

Retenons que le bar est convertible en pascals avec notamment la formule acceptée :

1 bar = 10 puissance 5 pascals (Pa)

Il est de notoriété commune que plus on monte en altitude et plus il s’ensuit une diminution de la pression en hPa (hectopascals). Si l’on prend l’action inverse, plus on plonge en profondeur en milieu marin, plus la pression est grande. Sous l’eau, en milieu marin , on utilise l’unité du bar et non l’unité du pascal.

On fait donc déjà une grande différence entre les usages de ces 2 unités qui concernent la pression. L’une est plutôt réservée à la mesure de la pression atmosphérique, l’autre est plutôt réservée à la mesure de la pression sous-marine (sous l’eau).

Comment ne pas confondre bar et pascal ?

Tenez-vous bien, nous allons vous livrer une astuce imparable pour ne plus confondre le bar et le pascal et savoir dans quel cas utiliser l’une ou l’autre unité.

Et il s’agit d’une histoire de bar… :

Dans un bar, c’est à dire un lieu où l’on peut aller pour s’abreuver de diverses boissons, il est tout à fait possible d’accueillir 5 personnes se prénommant Pascal. La formule qui fait office de convertisseur entre le bar et le pascal est donc plus simple à retenir : 1 bar = 10 puissance 5 Pascals.

Ne vous mettez pas la pression quant à ces unités : retenez la formule et vous aurez avec vous un convertisseur très simple à utiliser. Si vous désirez passer d’une unité à une autre, tout devient simple.

N’oubliez cependant pas que le bar n’est pas utilisé dans certaines mesures de pression et qu’il en va de même pour le pascal. Par exemple, vous ne trouverez jamais, en physique, d’expression d’une pression sous-marine en pascal. Inversement, vous ne trouverez pas d’expression de la pression atmosphérique en bar. Sur un baromètre par exemple, les chiffres sont indiqués en hectopascals.

Convertir de bar à pascal : les diverses applications

Ces diverses applications de la mesure de la pression sont reconnues et font partie des grands principes de physique à connaître. Si vous cherchez un convertisseur de bar à pascal ou un convertisseur de pascal à bar, vous n’avez qu’à utiliser la formule de correspondance :

1 bar = 100 000 pascals

À partir de cette formule, si vous avez réellement besoin de convertir d’une unité de mesure de pression à une autre unité de mesure de pression, alors vous pourrez le faire.

On peut vite s’y perdre avec l’emploi des unités en sciences physiques, mais en retenant la différence entre air et eau, vous devriez pouvoir vous en sortir. Un autre moyen de se rappeler que le bar est plutôt utilisé sous l’eau est de se dire que le bar est l’endroit où l’on boit.

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!