Comment accrocher un vélo au mur ?

2090

Parfois pour optimiser de la place dans sa maison ou dans son appartement, il faut adopter des solutions adéquates comme le rangement. Si vous avez un vélo chez vous, l’une des meilleures solutions pour bien le ranger est de l’accrocher à un mur. Il y a moyen de l’accrocher au mur, mais comment procéder ? C’est ce à quoi répond cet article.

Utilisez une méthode simple pour accrocher votre vélo au mur

Si vous regardez autour de vous, vous allez surement trouver des clous, du fil.  Cette méthode consiste à fixer le vélo au mur avec le fil relié au mur pas le clou. Vous allez donc choisir le niveau où vous souhaitez fixer le vélo et y mettre le clou. Mettre un second clou sur le même alignement que le premier. Après cela, vous allez pendre le vélo avec la corde en l’attachant aux deux clous.

A voir aussi : Déclaration de sinistre à l'assurance habitation : comment ça marche ?

La méthode précédente pouvant ne pas être très jolie, vous pouvez aussi acheter un crochet. Il n’est nul besoin dans ce cas d’en prendre un en particulier. Dans ce cas vous accrochez le vélo au plafond  ou au mur avec le crochet acheté. Veuillez recouvrir votre crochet d’un morceau de caoutchouc afin de protéger votre vélo d’éventuelles égratignures.

Au cas où vous l’accrochez au plafond

Il va vous falloir acheter une solive ou un poteau. Vous allez ensuite vous munir d’un détecteur de montant. En fonction de la hauteur de votre plafond, vous aurez à chercher une ligne de têtes de clous à travers le lambris ou la cloison sèche.

A lire également : Tout sur l'assurance habitation résidence secondaire

Décidez ensuite où vous allez fixer votre matériel servant à la suspension. N’hésitez pas à demander de l’aide pour maintenir en l’air le vélo au niveau où vous voulez le suspendre. Cela vous libèrera et vous pourrez facilement marquer l’endroit où vous souhaitez placer le vélo.

Percez des trous pour les vis qui serviront à fixer et veillez à ce qu’ils atteignent le milieu du poteau. De même que le milieu de la solive. Aussi, utilisez de plus longues vis quand vous fixez le crochet au plafond. Ensuite, accrochez le matériel de support. Pour être sûr de la bonne fixation du matériel, accrochez et enlevez plusieurs fois le vélo.

Autres méthodes pour accrocher son vélo au mur

En effet, vous avez la possibilité d’utiliser un vieux guidon comme support mural. Veuillez le mettre dans un ruban à guidon ou dans un autre matériel qui n’aura pas d’effet sur votre vélo. Fixez ensuite le guidon à une potence « Quill stem ». Mettez-le à l’envers. Le guidon ainsi positionné portera le vélo et la potence la reliera au mur.

Munissez-vous ensuite d’un tube en acier et un flasque, voici comment procéder. Veuillez vérifier ensuite si l’intérieur du tube est proportionnel à votre potence. C’est important, car vous aurez à y faire entrer la potence. Prenez maintenant le flasque que vous fixez à votre mur. Vissez ensuite le tube en acier dans le flasque de mur afin de les fixer ensemble.

Pour la fixation de la flasque murale, vous aurez à utiliser une perceuse électrique.

L’importance de choisir le bon emplacement pour accrocher son vélo

L’emplacement où vous accrochez votre vélo est également très important. Il doit être facilement accessible, mais aussi sécurisé contre les vols et les chocs accidentels. En général, le meilleur emplacement pour un vélo suspendu est dans une pièce fermée à clé ou avec peu d’accès depuis l’extérieur.

Si vous n’avez pas de pièce spécifique où ranger votre vélo, essayez de trouver un endroit sûr dans votre garage ou sous-sol. Évitez de laisser le vélo attaché à l’extérieur pendant longtemps car il sera exposé aux intempéries et au risque de vol.

Si vous prévoyez d’accrocher plusieurs vélos sur le même support mural, assurez-vous qu’ils ne se touchent pas pour éviter tout dommage potentiellement coûteux. Si possible, investissez dans des supports muraux conçus spécialement pour supporter plusieurs bicyclettes en toute sécurité.

Pensez toujours à vérifier que vos fixations sont bien serrées avant d’y accrocher votre bicyclette. Cette étape cruciale peut souvent être négligée lorsqu’on est pressé ou distrait par autre chose.

Résumons : si vous cherchez à économiser de l’espace chez vous tout en gardant votre bicyclette en sécurité et facilement accessible, alors suspendre votre vélo au mur est une excellente option. Mais n’oubliez pas de prendre le temps de choisir l’emplacement idéal et d’installer correctement les supports muraux pour plus de sécurité et de solidité.

Les accessoires indispensables pour accrocher son vélo au mur en toute sécurité

Lorsque vous décidez d’accrocher votre vélo au mur, il faut choisir les bons accessoires pour garantir une sécurité maximale. Voici quelques éléments indispensables à prendre en compte :

Il existe plusieurs types de crochets qui peuvent être utilisés pour accrocher un vélo au mur. Les modèles simples sont généralement fixés directement dans le mur et sont conçus pour supporter le poids du cadre du vélo. D’autres crochets plus robustes sont équipés d’une barre transversale afin d’offrir une meilleure stabilité.

Un support mural peut aussi être utilisé pour suspendre un ou plusieurs vélos en toute sécurité. Ce type de fixation permet souvent un gain de place considérable, car les bicyclettes peuvent être rangées verticalement contre le mur plutôt qu’horizontalement sur le sol.

Pour éviter que votre bicyclette ne bouge accidentellement lorsque vous l’accrochez au mur, utilisez des sangles ou des élastiques spécialement conçus à cet effet. Ces petits accessoires permettent non seulement de maintenir fermement la roue avant contre le support mural, mais ils empêchent aussi tout mouvement inattendu du guidon.

Pensez à utiliser une protection anti-rayures entre la paroi et votre vélo afin d’éviter tout endommagement involontaire durant l’accrochage ou lorsqu’on retire son deux-roues.

Pour bien accrocher votre vélo au mur, il est nécessaire de choisir les bons accessoires qui conviennent à vos besoins et à la configuration de l’espace. Les crochets ou le support mural sont un excellent point de départ, mais n’oubliez pas d’ajouter des sangles pour une sécurité accrue ainsi qu’une protection anti-rayures pour éviter tout dommage accidentel durant l’accrochage ou le décrochage du vélo.