Influence du stress sur le bien-être et la productivité, ce que vous devez absolument savoir

83

En raison du mode de vie effréné qui rythme notre quotidien, le stress est devenu un fléau de civilisation. Il est omniprésent aussi bien dans le milieu professionnel que dans la sphère sociale. Est-ce pour autant qu’il faut se laisser consumer par ce tueur silencieux ?

Nous sommes continuellement confrontés à des situations inconfortables qui induisent une augmentation des niveaux de cortisol tout en abaissant le niveau de sérotonine et de dopamine. Ces molécules sont des neurotransmetteurs dont la déficience entraîne des perturbations graves et inattendues du fonctionnement de l’organisme.

A lire en complément : Pourquoi choisir l'e-liquide D'lice menthe fraiche ?

Le stress en milieu professionnel est devenu une problématique majeure à telle enseigne que les patrons dont la pratique managériale était exclusivement basée sur la pression hiérarchique adoptent désormais de nouvelles techniques. Nous abordons dans cet article les conséquences du stress sur le bien-être et la productivité.

Les processus physiologiques mis en jeu par le stress

Les mécanismes physiologiques du stress se résument en trois phases à savoir : l’alarme, la résistance et l’épuisement. En effet, la première phase consiste à préparer l’organisme à la confrontation ou à la fuite.

A découvrir également : 5 avantages à se rendre en pharmacie de garde

Ainsi, lorsque l’organisme est confronté à une situation stressante, il réagit automatiquement en libérant certaines hormones dont la plus courante est l’adrénaline. Elles viennent amplifier la pression artérielle, la fréquence cardiaque et le niveau de vigilance afin de préparer l’organisme à réagir promptement.

Par ailleurs, la persistance de la situation stressante conduit l’organisme dans la phase de résistance. À cette étape, il sécrète d’autres hormones, notamment les glucocorticoïdes, qui élèvent le taux du sucre dans le sang afin de donner plus d’énergie aux muscles, au cœur et au cerveau.

Ces hormones permettent à l’organisme de disposer de l’énergie nécessaire pour lutter contre la situation stressante. Si à cette étape, l’organisme reste inefficace vis-à-vis de la situation, il entre directement dans la phase d’épuisement. Les hormones sécrétées deviennent inefficaces et peuvent altérer significativement la santé.

Toutefois, il existe des moyens pour lutter ou réduire le stress. Vous pouvez par exemple réduire le stress grâce à la méditation. La pratique méditative est en effet une pratique nouvelle en occident, mais ces bienfaits sont déjà perceptibles.

Prévention du stress et productivité

Toute entreprise qui se veut productive doit inévitablement prévenir le stress de ses employés. En réalité, qu’il s’agisse du salarié ou de l’employeur, la gestion du stress a un impact significatif sur la productivité.

Pour ce faire, il faudra veiller à rendre les conditions de travail des salariés plus optimales. En effet, le stress devient plus intense chez le travailleur présentant un niveau d’insatisfaction élevé ou entretenant des relations conflictuelles avec les collaborateurs. En milieu professionnel, il est donc indispensable d’obtenir des conseils pour devenir plus productif et performant tout en échappant à l’emprise du stress.

Quelques pathologies associées au stress

Lorsque les situations accablantes ou inconfortables persistent, cela peut avoir de graves répercussions parfois irréversibles sur le bien-être. La plupart du temps, les pathologies liées au stress sont en particulier les maladies cardio-vasculaires, le syndrome métabolique, la dépression, l’anxiété et les troubles musculosquelettiques.

Outre ces pathologies, les événements stressants peuvent multiplier vos risques d’accidents de travail ou même de conduite. De même, ils pourraient être à l’origine des troubles hormonaux et des troubles de fertilité.