Les bons réflexes pour conduire sur autoroute

654

Pour éviter les agglomérations, de nombreux conducteurs choisissent d’emprunter les autoroutes. Ces dernières sont fortement favorisées puisqu’elles sont plus sécurisantes. En effet, les accidents mortels sont 5 fois moins importants par rapport à ceux des routes secondaires. Les autoroutes sont prisées par les conducteurs pressés puisque la vitesse autorisée est plus élevée avec une circulation plus fluide. Toutefois, pour une conduite en toute sécurité sur les autoroutes, il existe quelques réflexes à adopter. 

Opter pour la conduite à droite

Il y a des règles de circulations que vous avez apprises quel que soit votre type de formation au permis (accéléré, accompagné, classique) et peu importe le permis de conduire prix.

A lire également : Assurance auto : l’assurance au kilomètre est-elle faite pour vous ?

En effet, pour pouvoir conduire sur les réseaux routiers français, tout conducteur doit respecter le Code de la route. Pour une conduite sur autoroute, de nombreuses voies sont à la disposition des conducteurs. L’utilisation de ces dernières est réglementée par le Code de la route. 

Il est obligatoire de circuler sur la voie droite et de n’emprunter celle de gauche qu’en cas de dépassement. Chaque changement de fil doit se faire en douceur, tout en informant les autres conducteurs avec le clignotant. 

A lire en complément : Quoi vérifier lors d’un achat de voiture en ligne ? 

Respecter la vitesse et les distances de sécurité

Limitation de vitesse et conduite sur autoroute sont indissociables. Ceci étant pour éviter les accidents aussi bien pour vous que pour les autres automobilistes. Pour un conducteur confirmé titulaire d’un permis b, la vitesse maximale recommandée est de 130 km/h. Elle est de 110 km/h pour les débutants. La vitesse minimale autorisée pour tous les utilisateurs d’autoroute est de 80 km/h. Face à des conditions météorologiques capricieuses, comme une forte pluie et des brouillards, tous les véhicules sont limités à 110 km/h maximum. 

Il est également obligatoire de respecter les distances de sécurité sur les autoroutes. Il faut laisser un écart d’au moins 2 secondes entre 2 véhicules qui se suivent. 

Ne pas circuler sur la bande d’arrêt d’urgence

Certes, l’utilisation de la bande d’arrêt d’urgence vous a été enseignée durant vos heures de conduite. Mais il convient de rappeler que celle-ci est réservée uniquement aux véhicules en panne. Il est interdit de se garer sur la bande d’arrêt d’urgence pour effectuer des pauses ou autres besoins. Par ailleurs, la circulation sur la bande d’arrêt d’urgence est prohibée par le Code de la route. Une amende est infligée aux conducteurs qui enfreignent cette règle. 

Ne pas faire de marche arrière

Les marches arrière ne sont pas autorisées sur une autoroute. Le moniteur de l’auto-école que vous avez fréquenté vous a certainement enseigné cette règle. Si ce n’est pas le cas, vous êtes à présent informé. Qu’importe la raison qui vous a fait rater une sortie, il est interdit d’emprunter la bande d’arrêt d’urgence pour faire une marche arrière en vue de réaliser une manœuvre. Par sécurité, il est judicieux de poursuivre la route et d’emprunter la sortie suivante. 

Être attentif aux PMV

Être attentif aux informations diffusées par les panneaux à messages variables est un réflexe à adopter lors d’une conduite sur autoroute. Au nombre de 460, les PMV ont pour rôle d’informer tous les usagers sur les incidents se produisant sur les autoroutes. Ces informations sont données en temps réel. Ces dernières sont obtenues grâce aux 550 caméras de surveillance installées sur les autoroutes. Vous pouvez savoir le nom de l’autoroute où l’accident s’est produit, le nombre de voitures impliquées, les voies à prendre pour éviter l’accident, etc. 

Avoir les bons réflexes en cas d’accident

Quel que soit le moyen utilisé de financement de son permis, un conducteur est soumis au Code de la route. Ce dernier stipule les réflexes à avoir en cas d’accident sur une autoroute. Il faut commencer par informer les autres utilisateurs pour prévenir un suraccident. Il faut que le véhicule d’assistance soit placé sur la BAU avec des feux de détresse allumés. Avant de venir au secours des victimes, il est judicieux que vous enfiliez votre gilet de sécurité. En attendant les secours, il faut inviter tout le monde à se mettre derrière la glissière de sécurité. 

L’autoroute est réputée pour être sécurisée. Pourtant, quelques précautions et gestes sont à connaître pour accroître votre sécurité lors d’une conduite sur ce type de voie.