Les procédures d’initiation à la sécurité

1929

Un lieu de travail sûr est la responsabilité de l’employeur, selon le Code du Travail. Lorsque de nouveaux employés arrivent sur le lieu de travail, ils doivent, dès le premier jour, se familiariser avec des habitudes de travail sûres. Pour cela, il faut mettre en place des procédures d’initiation à la sécurité qui donnent un aperçu complet des programmes, des politiques et des pratiques de travail de votre entreprise en matière de sécurité et de santé.

Les procédures d’initiation à la sécurité initient les nouveaux employés à votre culture de la sécurité. Quatre éléments sont nécessaires pour réussir : une planification et une préparation avancées, un responsable, un calendrier réaliste et un suivi.

A lire aussi : L'organisation d'événements durables : un enjeu majeur pour l'environnement et la société

Commençons par le commencement

Une planification solide est la première étape de la création de procédures d’initiation. Les nouveaux employés sont déjà surchargés d’informations, alors faites en sorte que l’orientation en matière de sécurité tienne la route en planifiant les sujets à couvrir sur une période de temps réaliste. Certaines entreprises prévoient des périodes d’initiation allant de quelques jours à plusieurs mois, en fonction de leurs activités.

Planifiez vos procédures pour passer d’une vue d’ensemble de la sécurité au cours des premiers jours à l’examen d’informations plus spécifiques sur la sécurité liées aux tâches professionnelles. La création d’une liste de contrôle des sujets à aborder lors de l’initiation vous aidera à assurer la cohérence et le bon déroulement du processus.

A lire en complément : E cigarette toxique ou non ?

Liste des sujets à couvrir

Les informations générales que vous devez couvrir lors de l’initiation à la sécurité des nouveaux employés comprennent les protocoles de base de sauvetage et d’urgence. Vous devez également aborder les politiques générales de l’entreprise concernant la consommation de drogues et d’alcool sur le lieu de travail, le tabagisme, l’interdiction des armes et le comportement approprié sur le lieu de travail. La plupart de ces informations de base peuvent être traitées en formation. Profitez de cette occasion pour présenter le responsable de la sécurité ou le personnel du service de sécurité.

Exemples de sujets à couvrir :

  • Numéros de contact en cas
    d’urgence
  • Plans d’action d’urgence tels que
    l’évacuation en cas d’incendie
  • Premiers secours et procédures
    médicales
  • Réglementation sécurité
  • Protocoles de sécurité pour le
    travail autour des équipements
  • Politiques relatives à
    l’environnement du lieu de travail

Présentation de l’initiation à la sécurité

Au-delà des informations générales, vous devez également couvrir les aspects de sécurité liés aux tâches et aux fonctions du poste. Il s’agit notamment de donner un aperçu des informations concernant le type de dangers ou de risques que les employés peuvent rencontrer sur le lieu de travail et les mesures de protection personnelle qu’ils doivent utiliser. Donnez par exemple des conseils pour éviter les glissades, les trébuchements et les chutes, qui sont très fréquents sur les lieux de travail ; ou encore expliquez comment utiliser les dispositifs spécifiques à la protection des travailleurs isolés.

Même si de nombreuses informations sont partagées lors d’une présentation d’initiation à la sécurité, le processus d’orientation n’est pas censé remplacer la formation complète à la sécurité. Filtrez les sujets en conséquence et couvrez les informations qui apportent le plus de valeur ajoutée.

Qui est le responsable sécurité ?

Pour que l’initiation soit réussie, il faut que des responsables s’assurent que les employés terminent le processus. S’agira-t-il du superviseur immédiat, des ressources humaines, du chef de service ou d’un mentor désigné ? De nombreuses entreprises confient cette responsabilité au superviseur immédiat du nouvel employé. Vos procédures d’intégration doivent désigner un responsable et ses responsabilités, y compris comment et quand démarrer le processus. N’accablez pas les nouveaux employés en leur remettant une liste de contrôle et en les laissant se débrouiller seuls. L’initiation à la sécurité doit être un processus guidé.

Délais des procédures d’initiation à la sécurité

Les procédures d’initiation à la sécurité doivent avoir un début et une fin clairs. Pour éviter que la période d’initiation ne devienne un processus sans fin, fixez des délais réalistes. Par exemple, les procédures d’initiation peuvent prévoir que toutes les activités d’orientation en matière de sécurité commencent le jour de l’embauche et se terminent dans un délai de trois mois. Les superviseurs doivent avoir le temps d’examiner et de suivre les employés pour garantir une initiation de qualité.

Les bonnes pratiques à adopter lors de l’initiation à la sécurité

Lors de l’initiation à la sécurité, pensez à bien fournir aux nouveaux employés un manuel détaillé sur les procédures de sécurité spécifiques à leur poste. Ce document devrait inclure des informations sur les équipements de protection individuelle requis ainsi que sur les mesures d’urgence en cas d’accident ou d’incident.

Il est recommandé d’organiser des séances de formation interactives pour familiariser les employés avec les règles et réglementations en matière de sécurité. Ces sessions permettent aux travailleurs de poser des questions et de clarifier leurs éventuelles préoccupations liées à la sécurité dans l’environnement professionnel.

Une autre bonne pratique consiste à assigner un mentor expérimenté qui peut guider le nouvel employé tout au long du processus d’initiation. Le mentor doit être capable de partager ses connaissances et son expérience afin que le nouveau venu puisse comprendre rapidement les attentes en matière de sécurité.

Pensez à bien respecter les normes dans toutes les activités quotidiennes. Les managers doivent montrer l’exemple en portant correctement leurs EPI et en mettant en place des contrôles réguliers pour s’assurer que tous les protocoles sont suivis rigoureusement.

Mais non moins important, il faut encourager une communication ouverte entre tous les membres du personnel concernant toute situation dangereuse potentielle. Les employés doivent se sentir en sécurité pour signaler tout incident ou problème immédiatement.

En suivant ces bonnes pratiques, les entreprises peuvent garantir une initiation efficace à la sécurité pour tous leurs nouveaux employés. Cela permettra de réduire les risques d’accidents et de créer un environnement de travail plus sécurisé et productif pour tous.

Les outils indispensables pour garantir une bonne sécurité lors de l’initiation

Les systèmes d’identification et d’accès sont essentiels pour assurer la sécurité lors de l’initiation. Ils permettent de contrôler avec précision qui a accès aux zones restreintes. Parmi ces outils, on retrouve les badges électroniques, les lecteurs biométriques ou encore les cadenas intelligents. Chacun de ces dispositifs offre une solution sécurisée et fiable pour limiter l’accès aux lieux sensibles.

Un autre élément clé est le système de vidéosurveillance. Les caméras de surveillance jouent un rôle crucial dans la détection des intrusions ou des comportements suspects. Elles contribuent à dissuader toute tentative malveillante, tout en fournissant une preuve visuelle en cas d’incident.

En plus des systèmes de contrôle d’accès et de vidéosurveillance, pensez à bien entretenir votre système de sécurité. Celui-ci doit être capable de détecter rapidement toute intrusion ou situation anormale et alerter immédiatement le personnel compétent. Un système efficace comprendra des capteurs sophistiqués tels que des détecteurs infrarouges, des détecteurs sonores ou encore des détecteurs