L’Ukraine légalise les crypto monnaies en pleine invasion russe

510
bitcoin

Pourquoi l’Ukraine a-t-elle légalisé les cryptomonnaies en plein milieu de l’invasion de son territoire par la Russie ?

Alors que cela n’était pas autorisé, le président de l’Ukraine, Volodímir Zelenski, a permis l’échange de crypto-monnaies dans son pays.

Lire également : Une simple liste de vérification financière pour le nettoyage printanier

C’est une décision qui peut surprendre car nous pouvons de prime abord penser que le gouvernement ukrainien a beaucoup d’autres choses à penser que de se concentrer sur les crypto-monnaies en plein milieu de la guerre. Mais nous allons voir que c’est en réalité directement lié.

Cette décision montre bien toute l’importance que les crypto-monnaies sont en train de prendre actuellement, alors qu’elles étaient encore considérées par beaucoup comme la lubie de quelques informaticiens ou développeurs marginaux il y a quelques années.

Lire également : Comment planifier le déménagement en faisant face à l'imprévu ?

Comment expliquer cette décision ?

Cette décision du gouvernement ukrainien peut s’expliquer par plusieurs raisons. Tout d’abord, l’Ukraine est un pays dans lequel les cryptomonnaies sont déjà très présentes. C’est l’un des pays dans le monde dont la population possède le plus de crypto-monnaies. Selon le site internet La Finance Pour Tous l’Ukraine se positionne déjà à la place du classement de l’indice mondial d’adoption des cryptomonnaies, derrière Le Vietnam, l’Inde, et le Pakistan. L’Ukraine est donc le 1er pays européen en termes d’adoption des crypto-monnaies.

Les cryptomonnaies sont en général utilisées par les populations de certains pays en développement, pour combattre l’inflation et pour éviter de posséder une monnaie instable dans laquelle ils peu confiance. L’instabilité politique d’un pays participe au fait que les investisseurs présents sur place n’ont pas confiance en la monnaie locale et préfèrent effectuer des investissements qui ne sont pas directement liés à l’économie du pays en question.

Cette décision, qui était en réalité déjà dans les tuyaux, va permettre aux ukrainiens d’acheter et vendre des cryptomonnaies légalement. C’est la fin d’une sorte d’hypocrisie qui rendait illégale une activité pourtant déjà largement pratiquée par le peuple ukrainien. Cette loi va permettre aux exchanges de s’implanter et d’opérer librement en Ukraine.

Les meilleurs exchanges crypto

Il existe de nombreux échanges et de nombreuses plates-formes dans le monde de la cryptographie. Aujourd’hui, lorsque vous souhaitez investir, une grande variété d’options s’offrent à vous. Si vous souhaitez investir et que vous souhaitez entrer en contact avec un courtier certifié, nous vous recommandons d’utiliser la plateforme BitiQ. Cette plateforme est différente des sites d’échange traditionnels puisqu’elle vous permet d’échanger avec un professionnel pour définir votre stratégie. La plateforme fournit également des outils de trading avancés. Le média crypto Eclac a également été intrigué par cet outil et a fait une revue BitiQ, pour voir si la plateforme est légitime. Vous pourrez échanger avec leurs experts et ils vous diront les outils qu’ils peuvent vous proposer pour répondre à vos attentes. Cela ne vous engage en rien ! Pour commencer à investir, un minimum de 250 euros est toutefois nécessaire. L’inscription est facile et rapide. Il vous suffit de renseigner quelques informations personnelles comme votre adresse courriel, votre numéro de téléphone, votre nom et votre prénom, et vous pourrez commencer à découvrir l’univers trading de la plateforme.

L’Ukraine lance un appel aux dons en crypto monnaies

Continuons de commenter les raisons qui explique le vote de cette loi. L’Ukraine était dans l’obligation de légaliser l’utilisation des cryptomonnaies car elle a décidé de lancer des appels au don pour recevoir de l’aide pour l’effort de guerre. Selon le site de Francetvinfo, 13 cryptomonnaies sont acceptées: Bitcoin mais également Ethereum, Terra, Dogecoin, Casper, Monero, Polkadot, USDT ou encore Cardano. Le pays cherche à mobiliser la communauté crypto pour les aider à financer cette guerre que le pays doit mener. Ils ont déjà réussi à obtenir par ce biais une aide supérieure à 100 millions de dollars.

Cette méthode permet d’impliquer la communauté crypto mais aussi de faciliter les transactions des personnes qui souhaitent participer économiquement à l’effort de guerre. Les transactions sur la blockchain sont immédiates et il n’est pas nécessaire de faire appel à une banque comme intermédiaire.

Selon Alex Bornyakov, vice-ministre ukrainien de la transformation numérique, cette collecte de fonds est utilisée pour l’achat de carburant, de nourriture, d’équipements militaires et médicaux. ».

Une annonce historique pour l’Ukraine, mais aussi pour l’univers crypto

Cette nouvelle annonce faite par le gouvernement Ukrainien peut faire penser à la loi décidée par le Salvador de faire du Bitcoin une monnaie nationale (Retrouvez ici l’article du journal Le Monde sur le sujet). Mais ce n’est pas exactement la même chose, même si la logique est la même, puisqu’il s’agit de faciliter les transactions financières internationales. Le Salvador souhaitait faciliter les transactions venant depuis d’autres pays (principalement les Etats-Unis) vers le Salvador. Cela permet de les rendre plus rapides et moins coûteuses.

Mais dans le cas du Salvador, c’est uniquement le Bitcoin qui avait été légalisé, dans ce nouveau cas, celui de l’Ukraine, ce sont bien 13 crypto-monnaies qui seront utilisées pour renforcer l’effort de guerre ukrainien. C’est la première fois dans l’histoire qu’un pays fait un appel au don en crypto-monnaies dans un contexte de guerre.

Les systèmes financiers sont d’ordinaire extrêmement méfiants vis-à-vis des crypto-monnaies qui sont considérées comme des investissements volatiles et risqués. Aujourd’hui c’est une réelle révolution pour les crypto-monnaies qui ont montré qu’elles pouvaient être très utiles en cas de crise majeure. Elles sont utilisées directement par les banques importantes du pays dont la banque d’Ukraine, car le système de transaction via blockchain est considéré comme beaucoup plus efficace que les systèmes bancaires traditionnels.