Quand et comment récolter la lavande pour un séchage optimal ?

163
Quand et comment récolter la lavande pour un séchage optimal ?

La lavande est une plante magnifique qui peut constituer une superbe décoration pour votre maison ou votre jardin. Le séchage de la lavande semble simple à première vue.

Cependant, si vous voulez maîtriser l’art du séchage de la lavande, il ne suffit pas de couper quelques tiges, de faire un bouquet et de le suspendre à l’envers pour le faire sécher. Découvrez comment récolter et sécher la lavande et à quoi peuvent servir les fleurs de lavande séchées !

A lire aussi : Comment réinitialiser et reprogrammer vos volets roulants somfy étape par étape

Quand récolter la lavande pour un meilleur séchage ?

La récolte de la lavande pour le séchage a lieu en juillet ou en août. Juste avant l’ouverture complète des fleurs, lorsque la plupart d’entre elles sont encore en boutons et que la couleur des inflorescences est déjà visible. C’est à ce moment-là que la lavande contient le plus d’huiles essentielles.

C’est une culture très intéressante pour tirer parti des terres sèches improductives, car elle résiste bien à la sécheresse et au gel. La plante doit être bien aérée et doit recevoir la lumière directe du soleil pendant au moins 6 à 8 heures par jour. Pour ces raisons, le climat méditerranéen est idéal pour sa culture.

A découvrir également : Comment accrocher un vélo au mur ?

En ce qui concerne le sol, la lavande a besoin d’un pH alcalin. Si le sol est acide, il faudra compenser avec un substrat spécifique pour alcaliniser, voire ajouter de la chaux. Les racines de la lavande ne supportent pas l’engorgement, surtout en hiver, où un excès d’eau peut les faire geler et tuer la plante, d’où l’importance d’un bon drainage et d’un sol sablonneux.

Quand et comment récolter la lavande pour un séchage optimal ?

Étant donné sa nature rustique, la lavande peut supporter des périodes sans eau dans la nature. Toutefois, il convient de prêter attention aux plantes nouvellement cultivées, car elles ont besoin de plus d’eau pour développer un système racinaire solide. Après deux ans, des précipitations annuelles d’au moins 450 millilitres sont suffisantes pour les plantes adultes.

Mais cela dépend également de la texture du sol et du niveau d’humidité. Dans les régions où les précipitations ne sont pas fréquentes, l’arrosage doit être effectué de manière à éviter les pénuries d’eau avant et après la période de florai

Comment sécher la lavande ?

Lors du séchage de la plante, il faut être patient, les tentatives d’accélérer le processus peuvent être néfastes ! Nous recommandons de ne pas sécher la lavande au four ou au soleil. Si elle est séchée au soleil, la plante perdra également sa précieuse couleur. Comment sécher la lavande ? Il est préférable de la laisser sécher naturellement, la différence de qualité de la lavande séchée sera énorme.

Après la coupe, divisez la lavande en petits bouquets. Il est préférable d’utiliser un élastique plutôt qu’une ficelle ou un ruban pour les attacher ensemble, car les tiges séchées se rétractent et peuvent finir par tomber. Les bouquets sont ensuite suspendus, l’inflorescence tournée vers le bas. Elles sont séchées dans un courant d’air, dans un endroit ombragé et pas trop chaud.

Pour s’assurer que la plante est bien séchée, il faut vérifier si la fleur se détache facilement de la tige. Dans de bonnes conditions, le séchage dure environ une semaine.