Qui peut mandater un expert automobile ?

152
mandater un expert automobile

À la survenue d’un accident de la route, un spécialiste est contacté pour l’analyse des divers dégâts engendrés, les raisons à l’origine et les solutions de réparations possibles. Il s’agit notamment de l’expert automobile. Celui-ci peut se faire mandater par des personnes spécifiques et/ou entités publiques comme privées. Qui sont-elles ? Réponse ici.

Expert automobile : petit rappel

On appelle expert automobile, un spécialiste des véhicules à moteur qui possède des connaissances techniques et des savoirs en termes de sécurité routière. Il a généralement pour rôle d’évaluer l’état d’une voiture après un accident.

A lire aussi : E cigarette toxique ou non ?

D’une manière générale, l’expert automobile se fait mandater par une société d’assurance. Pour effectuer au mieux son travail, celui-ci peut se rendre sur les lieux du sinistre ou chez le garagiste. Il a également la possibilité de faire son analyse des dommages à partir des photos.

Une fois l’évaluation réalisée, le spécialiste des véhicules rédige un compte rendu qui sera envoyé à l’assureur. Il y énumère les dégâts, les dépenses (importantes comme annexes) et les réparations à effectuer.

Lire également : De quelle aide une personne handicapée a-t-elle besoin ?

Au vu de l’obligation juridique consignée dans le Code de la route, une copie dudit compte rendu est aussi envoyée à l’assuré. Si ce dernier n’est pas entièrement satisfait par le rapport transmis, il peut embaucher un autre spécialiste.

Dans certains cas, l’expert automobile peut être mandaté par la justice dans le contexte d’une affaire juridique. Par ailleurs, il peut intervenir dans l’acquisition et la vente d’une automobile d’occasion pour assurer la fiabilité de la transaction. Ce spécialiste peut également entrer en action en cas de différend avec un mécanicien sur les frais de réparation.

À quel moment faut-il faire appel à un expert automobile ?

L’intervention d’un expert automobile peut permettre d’éviter les poursuites judiciaires. À cet effet, il peut être mandaté pour :

  • définir la valeur d’une voiture ;
  • trouver une solution rapide quand vous êtes en conflit avec un tiers ;
  • écrire un rapport d’expertise pour estimer le coût des dommages affectant un véhicule et impliquer la police d’assurance ;
  • évaluer de nouveau la valeur de remplacement de l’automobile en cas de désaccord avec celle fournie par l’assureur ;
  • aider et assister sur le plan technique quand il faut participer à une expertise judiciaire en qualité de plaignant, avocat ou de personne visée par une plainte ;
  • faire un suivi de réparation de véhicule gravement endommagé (VGE) ou d’un véhicule économiquement irréparable (VEI) pour l’obtention d’un certificat de conformité.

Comment mandater ce spécialiste des véhicules ?

mandater un expert automobile

Pour être en mesure de mandater un expert automobile, il faut nécessairement l’engager. Qu’il s’agisse d’une expertise proprement dite ou d’une contre-expertise, il faudra le faire à ses propres frais. Certaines sociétés d’assurance prévoient parfois de verser une partie des dépenses de contre-expertise de l’assuré.

Théoriquement, le spécialiste automobile peut travailler dans une entreprise spécialisée ou être indépendant. Cependant, dans la pratique, la plupart des experts automobiles sont affiliés à une société d’assurance. Par conséquent, pour pouvoir mandater un spécialiste des véhicules, assurez-vous de vérifier convenablement ses diverses affiliations ainsi que ses qualifications.

Quel est le tarif d’un expert automobile ?

Quand l’expert en automobile est mandaté par une société d’assurance, son coût est payé par cette dernière. Dans le cas d’une contre-expertise, autrement dit, si un particulier l’embauche, la charge totale de payement revient à celui-ci. Pour des cas particuliers, il peut voir sa charge diminuer de moitié si le contrat d’assurance auto prévoit un remboursement partiel.

Les honoraires d’un expert automobile varient en fonction du travail dont il a été mandaté et de la durée qu’il consacrera sur le dossier. Pour l’évaluation d’un véhicule d’occasion avant acquisition, un spécialiste de l’automobile peut prendre 70, voire 250 euros.

Une simple consultation d’approximativement trente minutes peut se facturer à près de 70 euros. En cas de représentation à une expertise, le tarif du spécialiste peut aller de 180 à 250 euros.

Le prix d’une contre-expertise complète ou d’un traitement intégral de dossier est généralement plus élevé et varie toujours selon le temps que prendra le spécialiste pour assurer le travail. Faites donc la demande d’un devis pour avoir une idée du tarif de l’expert avant de lui faire appel.

En somme, l’expert automobile est un spécialiste des véhicules, généralement contacté pour l’évaluation des dommages subis par une voiture durant un accident. Il peut aussi intervenir dans un cas d’achat de véhicule ou dans un litige entre garagiste et particulier. Ce spécialiste peut être mandaté par une compagnie d’assurance, par un particulier ou par la justice pour la résolution d’une affaire.