Comment fonctionne la médecine de garde ?

1887

De nature soudaine et imprévisible, la maladie ne connaît ni le jour, ni l’heure. Que ce soit le week-end, un férié ou la nuit, si vous êtes souffrant, vous devez absolument voir un médecin pour soulager votre état et vous traiter. C’est pour répondre à cette exigence qu’il existe une permanence de soin assurée par les médecins de garde. Toutefois, la médecine de garde fonctionne différemment des horaires normaux et c’est ce que nous verrons dans cet article.

Le fonctionnement de la médecine de garde

De manière classique, les médecins travaillent du lundi au vendredi, de 08h à 20h. Au-delà de ces heures, le personnel qui assure la permanence de soin s’occupe des cas urgents entre 20h et 08h, le week-end et les jours fériés. Leur organisation est établie par les agences régionales de santé et ils sont disponibles dans les cabinets médicaux et autre centres hospitaliers. Il peut arriver dans certains cas que le médecin se déplace pour traiter le patient à domicile. Tout débute par une consultation au cours de laquelle le médecin vous interroge sur votre état de santé, vos symptômes et votre ressenti. Il vous examinera et vous auscultera ensuite pour en savoir davantage. Une fois fixé, il peut soit vous prescrire des médicaments (disponibles en pharmacie de garde), soit vous faire admettre urgemment dans un centre hospitalier. Au besoin, de nombreux médecins de garde sont disponibles sur ce site pour une intervention en urgence à votre domicile.

A lire aussi : Influence du stress sur le bien-être et la productivité, ce que vous devez absolument savoir

Comment trouver un médecin de garde ?

Pour trouver un médecin de garde, il est prioritairement conseillé d’appeler le SAMU au 15. Un médecin régulateur vous répondra et vous interrogera pour évaluer votre état. En fonction de l’urgence, il pourra vous donner des recommandations ou alors envoyer un médecin à votre adresse. A défaut, vous pouvez également joindre votre médecin traitant. S’il est indisponible, il doit enregistrer ce type d’informations sur les outils high-tech comme son répondeur ou encore des affichages spécifiques.

Quand faire appel à la médecine de garde ?

La médecine de garde intervient pour les situations d’urgence médicale qui ne peuvent pas attendre la consultation chez un médecin. Il faut faire appel à la médecine de garde lorsque votre état nécessite une prise en charge immédiate, mais que cela n’est pas suffisamment grave pour appeler le SAMU ou se rendre aux urgences hospitalières.

Lire également : Comment utiliser un brûleur de graisse ?

Les motifs d’appel à la médecine de garde sont multiples : douleurs abdominales, fièvre persistante, traumatismes crâniens légers, lésions cutanées importantes, etc. Le recours à ce type de service est généralement justifié lorsque votre état ne vous permet plus d’attendre jusqu’à la prochaine journée ouvrée pour consulter votre médecin traitant.

Il faut rappeler qu’il existe des différenciations dans les horaires et les types d’interventions proposées par les services locaux de permanence des soins (SLPDS) selon leur région géographique. Aussi, il est capital avant toute chose de vérifier le numéro du service en vigueur et d’obtenir toutes les informations sur ces derniers auprès des établissements sanitaires proches. Effectivement, ces détails diffèrent selon chaque pays, voire même chaque département français, par exemple.

Vérifiez bien si vos symptômes relèvent bel et bien d’un cas urgent afin que le personnel médical puisse intervenir promptement ; cette démarche citoyenne évitera aussi quelques désagréments administratifs inutiles.

Les avantages et limites de la médecine de garde

La médecine de garde est un service extrêmement utile qui répond aux besoins d’une partie de la population. Elle permet une prise en charge médicale rapide et efficace, même en dehors des heures d’ouverture des cabinets médicaux.

Les avantages sont nombreux : vous avez accès à une consultation sans rendez-vous et sans avoir besoin de vous déplacer jusqu’aux urgences hospitalières ou d’appeler le SAMU. Les équipes médicales sont formées pour prendre en charge toutes sortes d’affections aiguës, telles que les douleurs abdominales, les blessures superficielles, les problèmes dentaires graves, etc., sans parler du fait que leur intervention réduit considérablement l’encombrement dans ces deux types de services.

La médecine de garde présente aussi quelques limites. Le personnel soignant présent n’est pas toujours suffisamment équipé pour pouvoir réaliser certains examens complexes, comme les IRM par exemple ; il faudra alors être transféré vers un centre hospitalier spécialisé plus approprié si nécessaire. Il arrive que certains centres ne disposent pas du personnel adéquat ou ne soient pas ouverts 24h/24h, malgré leurs obligations légales. Certain(e)s professionnels(le)s peuvent être débordé(e)s face à l’afflux incessant des patients nécessiteux durant toute la nuit.

Il faut aussi préciser qu’il existe différentes modalités pratiques selon ce type d’intervention : cela va du paiement immédiat (remboursable après coup) au tarif conventionnel fixe pour le patient, dans le cadre européen où tout citoyen doit avoir accès à des soins d’urgence gratuits (dans certains cas de figure).

En somme, la médecine de garde est un service indispensable qui permet une prise en charge médicale rapide et adaptée aux situations d’urgence. Il faut bien connaître les avantages et les limites du dispositif pour savoir comment réagir au mieux lors d’une situation nécessitant ce type d’intervention.