Comment savoir si on est enceinte ?

1863

La grossesse est une étape cruciale dans la vie d’une femme. Très souvent, il y a des signes qui ne trompent pas et qui l’indiquent. Ces premiers signes de grossesse ne sont pas standards et varient d’une femme et d’une grossesse à une autre. Vous voulez en savoir plus sur les symptômes qui permettent de détecter si vous êtes enceinte. On vous dit tout dans cet article.

Absence de règles

Généralement, le premier signe physique qui indique l’état de grossesse lorsque vous avez un cycle menstruel régulier est l’absence de règles. Mais retenez que vous avez la possibilité de saigner un peu ou de constater quelques traces de sang aux alentours de la date de vos règles bien que vous soyez enceinte. Toutefois, au cas où votre cycle est irrégulier, vous observerez d’autres signes avant de constater que vous n’avez plus vos règles.

A voir aussi : L'analyse ICP AES : une étape essentielle pour les industries pharmaceutiques

Changement de taille de vos seins

Un autre signe de la grossesse est l’apparence de vos seins. Très souvent, lorsqu’une femme tombe enceinte, ses seins deviennent plus gros. Il arrive même parfois qu’elle ressente des douleurs atroces. De plus, les veines de vos seins deviennent plus visibles et vos aréoles (tétons) sont plus foncées. Une fois que vous remarquez ces signes, la probabilité est forte que vous soyez enceinte.

Fatigue chronique

La fatigue est également un autre indice par lequel on peut savoir si vous êtes enceinte sans même faire un test de grossesse. La plupart du temps, au cours des premières semaines de la grossesse, vous pourrez ressentir une fatigue inhabituelle. Cette fatigue peut s’expliquer par l’augmentation des taux de progestérone dans votre organisme. En effet, c’est cette hormone qui entretient la paroi utérine pour faciliter le bon déroulement de la grossesse.

A lire également : Comment utiliser un brûleur de graisse ?

Nausées le matin

Il arrive très souvent qu’une femme enceinte ressente des nausées et vomisse entre la deuxième et la huitième semaine de votre grossesse. C’est un indicateur majeur de l’état de grossesse. Généralement, ce n’est que vers la 16e semaine que ces nausées et vomissements disparaissent. Souvent appelées « nausées matinales », les nausées d’une femme enceinte peuvent cependant s’observer à n’importe quel moment de la journée voire en permanence.

Hyperémèse gravidique

Environ une femme enceinte sur 100 est atteinte d’hyperémèse gravidique. Généralement, l’hyperémèse gravidique se prolonge bien après le premier trimestre (12 à 13 semaines). Elle entraîne des vomissements réguliers et importants qui vous font régurgiter tous les aliments et toutes les boissons. L’avantage c’est que cette pathologie peut être traitée. Il est très rare qu’elle entraîne des complications pour la grossesse. L’hyperémèse gravidique est en fait une forme aggravée des nausées et des vomissements, et peut porter préjudice à votre vie. En cas d’inquiétudes, consultez un médecin.

Envie d’uriner régulièrement

Si vous êtes enceinte, à six ou huit semaines de la grossesse, vous aurez l’envie d’uriner plus fréquemment. Cela est dû au fait que votre utérus prend du volume et appuie sur votre vessie. Après les trois premiers mois, l’utérus remonte dans l’abdomen, ce qui amoindrit une partie de la pression autrefois exercée sur la vessie.

Sauts d’humeur

Une femme enceinte a des changements hormonaux qui peuvent être la cause des sauts d’humeur pendant les premières phases de la grossesse. Parfois, vous verrez une femme enceinte se mettre à pleurer sans raison apparente.

Prise de poids inexpliquée

La prise de poids inexpliquée est l’un des signaux les plus courants indiquant une possible grossesse. Si vous constatez que vous prenez du poids malgré le fait d’avoir un régime alimentaire équilibré et de pratiquer régulièrement une activité physique, cela peut être le signe que vous êtes enceinte.

Au cours des premières semaines de la grossesse, votre corps commence à se préparer pour la croissance du bébé. Vos hormones changent et votre métabolisme ralentit légèrement pour stocker les nutriments nécessaires au développement du fœtus.

Important :
Il ne faut pas confondre cette prise de poids avec d’autres facteurs tels qu’une alimentation déséquilibrée ou une baisse de l’activité physique. Si vous avez des doutes sur votre prise de poids et que vous pensez être enceinte, il est toujours préférable de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis.

Il faut noter que chaque femme est différente et que la prise de poids peut varier considérablement d’une personne à l’autre. Certains peuvent prendre du poids rapidement, tandis que d’autres peuvent connaître une légère augmentation progressive.

Conseil :
S’il s’avère que vous êtes enceinte et que vous souhaitez maintenir un poids santé pendant votre grossesse, il est recommandé de suivre les conseils d’un professionnel médical spécialisé dans la nutrition prénatale pour ajuster vos habitudes alimentaires et vos activités physiques.

Sensibilité accrue aux odeurs

Une autre manifestation fréquente chez les femmes enceintes se traduit par une sensibilité accrue aux odeurs. Vous pourriez soudainement ressentir des nausées ou être dégoûtée par certaines odeurs. Cela est dû aux fluctuations hormonales qui se produisent pendant la grossesse et peuvent rendre votre nez plus sensible.

Cette sensibilité olfactive peut vous surprendre, car elle peut changer vos habitudes alimentaires et vos préférences gustatives. Des aliments que vous appréciez normalement peuvent maintenant avoir un goût désagréable à cause de leur odeur intense. Par exemple, le café peut soudainement sembler trop fort ou même repoussant.

Il faut noter que chaque femme réagit différemment à cette sensibilité accrue aux odeurs. Certaines femmes pourront simplement remarquer une légère augmentation de leur capacité olfactive, tandis que d’autres peuvent avoir des réactions plus intenses avec des nausées prononcées voire des vomissements.

Si vous constatez une sensibilité accrue aux odeurs et que cela affecte votre confort quotidien, il existe quelques astuces pratiques pouvant aider à atténuer ces symptômes désagréables. Vous pouvez essayer de prendre de l’air frais régulièrement en sortant faire une promenade ou en ventilant davantage votre environnement proche.

Éviter les endroits où les odeurs sont fortes comme certains restaurants ou lieux publics très fréquentés peut aussi soulager ces sensations désagréables.

N’hésitez pas à en parler avec votre médecin ou sage-femme qui pourra vous guider et vous rassurer si ces symptômes persistent.

Il faut se rappeler que tous les signaux décrits ne sont pas nécessairement liés à une grossesse. Chaque femme est unique et peut réagir différemment aux changements hormonaux.

En cas de doute, il est toujours préférable de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis.