Est-ce que le E-liquide se périme ?

536
e-liquide

Les e-liquides, comme de nombreux autres produits alimentaires, ont un délai d’utilisation défini. Si dans le cas de certains aliments, la consommation d’un produit périmé peut entraîner des problèmes de santé, ce ne sera pas le cas des e-liquides. Concernant la question de savoir si un e-liquide se périme, voici ce que vous devez savoir.

Les e-liquides avec la DDM

Depuis 2015, la DDM (Date de Durabilité Minimale) remplace la DLUO qui n’est rien d’autre que la Date Limite d’Utilisation Optimale. Ce sont deux modalités distinctes de la Date Limite de Consommation (DLC). Contrairement aux aliments qui doivent être jetés après le dépassement de la DLC, les e-liquides peuvent être consommés même lorsque la DDM est dépassée.

A lire en complément : Vague de chaleur : Comment protéger ses plantes ?

Un e-liquide dont la DDM est dépassée n’est pas source de problèmes de santé. En effet, il peut bien être consommé. Si en tenant compte de la DDM, on peut dire qu’un e-liquide se périme, cela n’en fait pas un produit inutilisable.

Pour mieux comprendre, il faut savoir que les composantes d’un e-liquide telles que le propylène glycol et la glycérine végétale (PG/VG) peuvent se conserver sur 2 à 3 ans. De même, la nicotine contenue dans le e-liquide peut être conservée sur 5 ans.

A découvrir également : Comment entretenir une théière en fonte ?

Par ailleurs, lorsque la date de conservation est dépassée, ces produits ne créent pas des composés nocifs pour l’organisme. C’est cela qui explique le fait que le e-liquide peut être utilisé après le dépassement de la DDM. Le seul inconvénient, lorsque vous consommez un e-liquide dont la DDM est passée, réside dans le fait que vous ne pourrez plus profiter de ses saveurs.

Les arômes en bouche peuvent grandement baisser, puisque les saveurs contenues dans le e-liquide ne tiennent qu’une année. De ce fait, il est conseillé de l’utiliser dans la première année de son acquisition.

La conservation de l’e-liquide

Vous avez compris qu’un e-liquide peut être consommé même s’il est « périmé », car il ne perd que ses saveurs. Mais en réalité, il peut bien perdre ses arômes en bouche bien avant la date indiquée sur son emballage. Comme vous pouvez bien vous en douter, ce sera le conditionnement de votre produit qui garantira d’une manière ou d’une autre sa tenue dans le temps.

Bien que la nicotine peut être conservée sur 5 ans par exemple, une exposition aux rayons UV et donc à la lumière peut accélérer sa détérioration. Votre e-liquide peut alors jaunir. La conséquence n’implique pas de risques sanitaires, vous ressentirez moins la présence de la nicotine en bouche.

Pour en profiter au maximum, le e-liquide doit être entreposé dans des endroits où il n’est pas en contact avec la chaleur ni la lumière. Les placards ou armoires sont de parfaits endroits pour ranger votre produit. De même, un coin humide n’est pas indiqué pour stocker du liquide pour cigarette électronique.

Pour finir, l’oxygène entraîne une oxydation plus rapide de votre produit. L’idée est donc de bien refermer le flacon après usage. Si vous êtes adepte du Do It Yourself, il est conseillé de transvaser les e-liquides dans des flacons qui peuvent être remplis à ras bord. Cela vous permet de limiter la présence de l’oxygène dans vos flacons.

En résumé, même s’il est possible de vapoter avec un e-liquide périmé, cela n’est pas recommandé, puisque votre expérience de vape est négativement impactée.