Les missions de l’auxiliaire de vie

320

Dans notre société, les personnes du troisième âge nécessitant des soins et une attention particulière doivent bien souvent partir en maison de retraite. Toutefois, elle existe aujourd’hui des options de soins à domicile qui consistent à engager des auxiliaires de vie pour les accompagner dans leur vie quotidienne. En raison de l’ambiguïté de la profession et des tâches à accomplir, de nombreuses personnes s’interrogent sur les missions de ce professionnel. Cet article propose un éclairage à travers les principales missions d’une auxiliaire de vie.

Bénéficiez de l’accompagnement des personnes au quotidien par une auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie (le métier est le plus souvent exercée par des femmes) est un professionnel qui contribue au maintien à domicile et à l’organisation de la vie sociale des personnes du troisième âge, en situation de handicap définitif ou momentané. Intervenant généralement comme agent social, il est employé par une commune ou un CCAS (un centre communal d’action sociale). Contactez donc les services de votre ville si, par exemple, vous recherchez une auxiliaire de vie à Levallois-Perret pour aider une personne nécessitant un accompagnement à domicile.

Lire également : Comment utiliser un brûleur de graisse ?

La principale mission d’une auxiliaire de vie est d’accompagner son « patient » dans la réalisation des tâches du quotidien. En raison de l’incapacité de ces derniers à les réaliser, ce professionnel s’occupe du bain, de l’habillage, du déshabillage et du coucher.

Autant de tâches qui nécessitent un doigté et un sens de la discrétion considérable. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une auxiliaire de vie doit posséder un diplôme d’État, en plus de qualités personnelles : un haut sens de responsabilité, d’autonomie, de discrétion ainsi qu’un sens pointu de l’organisation.

A lire aussi : Alfaliquid et les différents parfums possibles

Quelles sont les tâches quotidiennes effectuées par une auxiliaire de vie ?

En dehors des activités quotidiennes de base, l’auxiliaire de vie a pour mission de s’occuper des tâches d’entretien quotidiennes. Elle doit prendre en charge la mise en place d’une liste de besoins et s’occuper de la réalisation des courses. Elle doit également s’occuper de l’élaboration des repas de la journée en prenant en compte toutes les particularités culinaires du patient. Elle devra à cet effet connaître les allergies ou les aliments susceptibles d’entraîner des complications digestives.

De même, l’auxiliaire de vie a pour mission de s’occuper de son cadre de travail. Puisqu’elle intervient généralement au domicile de son patient, elle doit accorder un grand soin à la propreté et à l’organisation du cadre de vie.

De plus, il est important d’optimiser l’organisation de l’espace pour fluidifier la circulation et les déplacements de la personne aidée. Puisqu’elle est bien souvent en incapacité de faire un nettoyage ou de ranger elle-même, cette tâche incombe à l’auxiliaire de vie.

Notez qu’elle devra s’occuper également de l’entretien du linge. Il fera une veille quotidienne pour déterminer la fréquence d’utilisation de la machine à laver et le rythme de repassage. Cette mission est l’une des plus importantes parce que, encore une fois, les patients ne sont pas tous capables de s’en occuper. Cela dit, puisque l’entretien du linge est une tâche délicate, l’auxiliaire de vie doit disposer d’un certificat de compétence professionnelle 1 qui garantit sa capacité à traiter le linge et à organiser l’espace.

auxiliaire de vie, accompagnement de personnes agées

Une auxiliaire de vie prend-elle en charge la santé des personnes ?

Si les missions de l’auxiliaire de vie soulèvent des interrogations, c’est en partie à cause de leurs rôles dans la question de la santé des patients. Il faut dire que ces professionnelles ne disposent pas de la compétence nécessaire pour faire ou recommander des traitements. Pour cette tâche, elles devront collaborer avec des professionnels de la santé qui sont d’ailleurs leurs principaux partenaires de travail.

La mission de l’auxiliaire de vie en matière de santé est exclusivement la surveillance de la prise des médicaments. Elle ne possède ni la compétence ni les attributs nécessaires pour administrer des médicaments ou préparer des piluliers.

Toutefois, sa mission ne le dispense en rien d’une veille sur la santé du patient. Il faut dire qu’elle est chargée de la sécurité de personne aidée. Elle devra donc noter les évolutions et les évènements liés à sa santé afin d’en informer le médecin traitant.

Comment s’organise la vie sociale et associative des personnes ?

La dernière mission de l’auxiliaire de vie est l’organisation de la vie sociale et associative de la personne aidée. Les personnes du troisième âge ou en situation de handicap peuvent avoir une vie sociale bien remplie structurée autour de promenades ou de longues heures de discussions avec des amis.

L’auxiliaire de vie devra donc organiser les journées de la personne aidée et l’accompagner dans ces déplacements. Si la rencontre doit se faire à domicile, elle devra préparer le logement ainsi que son patient.