Médailles officielles : 4 décorations que vous ne connaissez peut-être pas

227

En France, il existe de nombreuses décorations officielles. Qu’elles soient destinées aux civils ou aux militaires, elles visent à récompenser certains mérites accomplis : l’ancienneté au travail, un acte héroïque, un accomplissement réalisé, etc. Parmi les différentes médailles, certaines sont assez méconnues. Voici 4 décorations françaises dont vous n’avez peut-être pas encore entendu parler.

La médaille du bachelier

La médaille du bachelier a été instituée le 19 mai 2009, sur la proposition de Xavier Darcos, alors ministre de l’Éducation Nationale. Cette décoration visait à remettre les récompenses scolaires à l’honneur, et rappeler que la réussite de cet examen constitue un accomplissement à part entière. Elle peut être remise à tous les diplômés du baccalauréat, qu’ils aient obtenu une mention ou non.

A découvrir également : Comment faire un cadeau pour la fête des Pères facile ?

Notez que la médaille du bachelier peut aussi bien être remise par un proche du titulaire que par le chef d’établissement scolaire. Cette décoration se présente comme une médaille aux lignes épurées, avec un cube agrémenté de 6 étoiles. Chacune représente un degré scolaire, de la sixième à la première. Le cube, quant à lui, représente l’année de la terminale et le passage du baccalauréat.

La médaille du travail agricole

La médaille d’honneur du travail est une décoration bien connue. Elle permet de récompenser les salariés du privé ayant accompli au moins 20 années d’exercice au service d’une ou plusieurs entreprises. En revanche, ce qui est moins connu, c’est que les agriculteurs bénéficient également de leur propre médaille.

Lire également : Les 5 vacances de rêve pour les enfants

La médaille d’honneur agricole reprend le même principe que la médaille du travail : elle récompense les travailleurs du secteur agricole – ou des industries liées – ayant travaillé au moins 20 ans. Là aussi, il existe des échelons progressifs : la médaille « argent » (30 ans), puis la médaille « or » (35 ans) et enfin la médaille « grand or » (40 ans).

La médaille de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif

Le système français compte de multiples décorations civiles : elles sont attribuées aux personnes s’étant distinguées dans un secteur spécifique. L’une d’entre elles récompense les citoyens ayant rendu des services dans le domaine des sports, de l’éducation physique, des mouvements de jeunesse, des activités socio-éducatives ou encore des œuvres de plein air.

Créée le 14 octobre 1969, cette médaille représente une allégorie de la République de profil. En exergue, les mots « jeunesse, sports et engagement associatif » sont visibles.

La médaille d’honneur des services judiciaires

La médaille des services judiciaires a été créée par le décret du 9 novembre 2011, sous la présidence de Nicolas Sarkozy et sur le conseil du garde des Sceaux Michel Mercier. L’objectif de cette médaille est de récompenser les personnes ayant rendu des services dits « honorables » au système judiciaire français. Ces services peuvent avoir été rendus dans le cadre d’une activité professionnelle ou à titre bénévole.

Comme la plupart des médailles d’honneur, celle-ci est également accessible sous certaines conditions particulières. C’est par exemple le cas des personnes :

·       Ayant accompli un acte de courage et de dévouement dans ce secteur

·       Ayant été tuées ou blessées à l’occasion de services rendus dans ce domaine

 

Source : Drago Paris