La peinture des carreaux de céramique est-elle une alternative au remplacement complet ?

26

Peindre les carreaux de céramique pourrait être une solution ultime pour ceux qui veulent refaire leur salle de bain ou leur cuisine. Cela permettra d’amoindrir les dépenses et, après tout, ils sont permanents. En effet, les tuiles installées par les Romains résistent encore deux mille ans plus tard. Leur remplacement n’est pas une tâche facile. C’est pourquoi, certains propriétaires envisagent de les redonner vie, avec une nouvelle peinture.

Les avantages de peindre les carreaux

Peindre les carreaux, c’est :

A voir aussi : Conseils simples pour transformer les employés en puissants défenseurs de la marque

  • Prolonger la durée de vie des tuiles.
  • Éviter les déchirures et la réinstallation à la fois coûteuses et salissantes.
  • Obtenir exactement la couleur qu’on veut au lieu de se limiter à celles des tuiles cuites au four.
  • Une meilleure occasion pour la réparation des fissures et des bosses, car la peinture les recouvrira après.

La peinture en aérosol est une peinture acrylique modifiée comme « Valspar Terracotta », qui est texturée, ou « Valspar Premium Email Spray Paint », non texturée. Elle est faite en deux parties. Il faut commencer par mélanger la partie A avec la partie B. La troisième substance qui en résulte sera appliquée sur le carreau par brossage ou vaporisation. Le kit « XIM Tile DOC » est l’exemple le plus connu de la peinture à carreaux à deux procédés. Il faut commencer par ajouter un agent liant et terminer avec l’application de la couche de finition.

Il faut bien préparer la surface

Tout travail de peinture exige une préparation de surface approfondie, comme le ponçage et le nettoyage. Pour les carreaux de céramique, elle doit être faite minutieusement, car la marge d’erreur est si mince. Si, par malheur, la surface du carrelage n’a pas été bien préparée, la peinture s’écaillera en moins de six mois.

A lire en complément : Comment créer des applications de Réalité Mixte conviviales

Plus encore, le carrelage ne peut pas être simplement frappé avec un nettoyeur à pression. Il faut aller doucement avec l’eau en évaluant exactement l’état et l’emplacement de la tuile. Même à l’intérieur d’un seul champ, il peut y avoir différentes zones. Certains carrelages sont plus propres que d’autres. Cette différence compte beaucoup du fait de l’accumulation de graisse des carrelages des cuisines. Ceux qui se trouvent autour des baignoires et des douches ont aussi un problème similaire. Ils sont parfois couverts de savon et d’autres nettoyants.

  • Il faut commencer par enlever les zones d’imperfection telles que la moisissure et les champignons avec un nettoyant commercial.
  • Rincer à l’eau propre et sécher à fond à l’aide de TSP.
  • Rincer encore plus en utilisant une ponceuse à main avec du papier grain 400 ou plus, car les chiffres plus élevés signifient que c’est plus fin.
  • Frapper légèrement la tuile. Le but n’est pas de poncer complètement la glaçure. L’idée est de l’érafler et d’enlever tout autre type d’accumulation comme celle de la graisse ou du savon.

D’autres alternatives à envisager

Puisque « peindre votre carreau » est une tâche extrêmement délicate, on peut parfois examiner d’autres alternatives :

  • Il s’agit de confier la finition de la baignoire-douche à un professionnel pour y appliquer de la peinture industrielle. Le coût sera plus élevé que celui du bricolage, mais plus bas que celui du remplacement complet.
  • Une autre idée consiste à poser directement une nouvelle tuile sur une ancienne sans support, à condition que celle-ci soit encore en bon état. Néanmoins, un panneau arrière en ciment peut être déposé sur une tuile trop vieille comme sous-face d’un nouveau carreau.

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!