Comment les ressources humaines peuvent inclure l’intelligence artificielle dans leur stratégie d’entreprise

20

Le cabinet de conseil Gartner a publié un rapport assez inquiétant : d’ici 2020, l’intelligence artificielle pourrait remplacer des professionnels qualifiés dans les domaines de la médecine, du droit ou de l’informatique. Mais cette technologie ne sera pas seulement utile pour des tâches répétitives ou fastidieuses, elle sera également utilisée dans des professions qualifiées où la valeur ajoutée réside généralement dans l’intelligence humaine.

Dans ces domaines particuliers, la formation et l’apprentissage exigent du temps et des ressources. À chaque nouvelle embauche, l’entreprise doit tenir compte d’une période de faible productivité du personnel avant d’espérer une augmentation du chiffre d’affaires. Mais en exploitant l’apprentissage automatique, l’entreprise verra une accélération de ses processus, seule la première machine nécessitant une période d’apprentissage différente de celles qui vont suivre.

A découvrir également : Les bienfaits esthétiques d'un sommeil réparateur

Devrions-nous vraiment nous inquiéter ? Pour l’instant, la réponse est non. L’approche à long terme consistera à considérer l’intelligence artificielle et le travail humain comme une collaboration. Mais pour cela, les entreprises devront mettre en œuvre une politique de changement au sein de leur organisation. Alors, comment encourager les employés à tirer le meilleur parti des avantages de l’IA ?

Changements à venir dans l’informatique

En appliquant une approche factuelle, nous pouvons comprendre que le premier service affecté par l’intelligence artificielle est l’informatique. À quel genre de changements pouvons-nous nous attendre ?

A découvrir également : Les 5 choses que les propriétaires devraient savoir sur l'établissement d'un budget

Tout d’abord, nous pouvons parler d’un changement dans les rôles professionnels. Les services centrés sur le client, tels que les services d’assistance, les chatbots, le service clientèle et les centres d’assistance, seront de plus en plus automatisés. Le lien entre le professionnel et l’utilisateur final est en cours de reconfiguration afin d’optimiser la disponibilité et de minimiser les tâches fastidieuses. Si nous pensons à la recherche ou à l’achat de rôles, l’intelligence artificielle sera capable de compiler efficacement toutes les données intelligentes et de fournir des tableaux de bord plus efficaces.

Ces changements de rôle entraîneront naturellement des changements dans leurs processus. Désormais, les employés devront inclure l’assistance et la manière de travailler de la machine dans leur travail quotidien. Bien que l’intelligence artificielle puisse les remplacer dans certaines tâches, la gestion de la technologie incombera à des employés qualifiés.

Un autre développement sera observé dans les cas où l’intelligence artificielle remplacera les humains dans des tâches laborieuses, leur permettant de générer de la valeur et de devenir des spécialistes. Adobe perfectionne déjà cette approche en construisant un outil permettant de concevoir une maison à partir d’une brève description. Du côté de la PAO, la société a développé Adobe Sensei, une suite de retouche photo et de conception graphique.

L’évolution de la main-d’œuvre favoriseront également les changements de dépenses. Avec des machines moins coûteuses et plus performantes que certaines ressources humaines, les entreprises pourront évoluer et diversifier leurs investissements.

L’importance d’une bonne politique de ressources humaines

Dans un contexte où l’intelligence artificielle menace à la fois les emplois non qualifiés et hautement qualifiés, comment les ressources humaines peuvent-elles relever ces nouveaux défis ? La nouvelle approche en matière de gestion des employés peut être divisée en trois tâches : redéfinir les spécifications des tâches, informer les employés de l’impact de l’intelligence artificielle et, enfin, surmonter le nouveau manque de ressources.

Changer la spécification du poste est essentielle car elle doit être adaptée aux nouveaux rôles des employés. Il est donc important d’appréhender parfaitement les grandes lignes de l’impact de l’IA sur chaque tâche au sein des équipes afin de supprimer et d’ajouter des rôles et de réajuster les attentes de l’employeur vis-à-vis de l’employé.

L’impact de l’IA n’est pas simplement une chose à laquelle les équipes sont soumises, elles peuvent également le contrôler. Alors que cette technologie suscitera un enthousiasme naturel, une entreprise purement basée sur l’IA pourrait perdre sa flexibilité et son adaptabilité lorsqu’elle est confrontée à des problèmes complexes. Le défi consiste ici à mesurer correctement les rôles de chaque employé.

Une fois ces spécifications de poste redéfinies, la tâche d’information et de formation commence. Cette tâche peut être effectuée par les gestionnaires, les responsables des ressources humaines, la direction générale ou les trois à la fois. Pour éviter de tomber dans une situation d’auto-apprentissage non géré, les informations peuvent être fournies parallèlement aux sessions de formation.

En développant une stratégie de compréhension créative, les gestionnaires bénéficieront non seulement de l’accueil positif de leurs employés, mais aussi des utilisations innovantes de l’IA.

En termes de recrutement, les profils jugés utiles à l’entreprise devront être redéfinis, en misant plus sur l’ingénierie, les données et les profils numériques. Les futurs employés se concentreront sur des tâches complexes, ce qui implique une connaissance approfondie et un chevauchement des compétences.

D’une part, cette collaboration permet de définir une machine performante utilisée pour des tâches simples et, d’autre part, de définir de nouveaux collaborateurs dédiés à une approche plus complexe et enrichissante.

Si l’intelligence artificielle est une solution attrayante pour les secteurs de la science, de l’automobile et de l’aérospatiale, il ne faut pas oublier qu’elle présente un risque en termes de récupération, de traitement et de transfert de données. C’est un problème récurrent sans solution pour le moment. Ce problème sera-t-il réellement à l’origine de futurs rôles qualifiés ?

Abonnez-vous à notre newsletter
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!