Quel salaire pour un intermittent du spectacle ?

74
salaire d’un intermittent du spectacle

L’intermittence dans le domaine du spectacle est née de la discontinuité qui s’illustre par de nombreux projets artistiques. Cela rend parfois difficile l’exécution des tâches. Heureusement, les rémunérations sont proportionnelles aux efforts consentis par tous les acteurs du milieu. Si vous souhaitez connaître le salaire d’un intermittent du spectacle, voici quelques détails qui vont vous aider.

Salaire d’un intermittent du spectacle : une rémunération qui dépend du minima prévu

Travailler dans le domaine du spectacle comme intermittent n’est pas aisé. Il en est ainsi parce que les tâches sont précaires. Pourtant, dans un monde où les factures et les prix ne cessent de grimper, ne pas disposer d’une source régulière de revenu est difficile.

A lire également : Qui peut faire bouger un pendule ?

En général, la rémunération à payer à un artiste ou un technicien est fixée par la convention ou l’accord collectif que l’entreprise a signé. En réalité, les structures qui recrutent dans le secteur du spectacle font partie d’un syndicat qui fixe le montant du salaire au minima. Dans tous les cas, le salaire au minima ne doit pas être inférieur du SMIC.

Plusieurs éléments permettent de le déterminer. Il s’agit par exemple du type de convention dont relève la structure qui emploie le salarié. Le type d’activité exercée ou la catégorie de missions à accomplir est aussi un élément clé qui permet de déterminer la paye.

Lire également : Comment produire de l’hélium ?

Concrètement, pour 7 heures de travail accompli pendant un mois, la paye au minima d’un salarié intermittent en 2022 est de 1610 euros (à raison de 11,5 euros par heure).

Salaire d’un intermittent du spectacle : une rémunération fixée en fonction du nombre d’heures de travail

Dans certains cas, l’entreprise pour laquelle un intermittent souhaite travailler n’est pas signataire d’une convention ou d’un accord collectif. Le cas échéant, pour pouvoir déterminer le salaire d’un intermittent du spectacle, l’employeur considère le nombre d’heures de travail. Bien entendu, ce dernier ne doit pas être inférieur au SMIC.

À titre d’exemple, pour un salarié qui travaille pendant 7 heures sur un mois, la paye brute est fixée à 1610 euros. Le salarié de spectacle peut exercer des heures supplémentaires qui sont également payées en fonction prix du SMIC.

Quels sont les avantages accordés aux employés intermittents ?

salaire d’un intermittent du spectacleEn raison de la précarité des activités qui relèvent du domaine du spectacle, les personnes qui y travaillent bénéficient des avantages spéciaux. À titre d’exemple, une prime de bienvenue d’un montant pouvant aller jusqu’à 1000 euros est accordée lors du premier contrat. Autre élément important, des primes sont aussi accordées pour les contrats d’une longue durée.

Lorsque le salaire d’un intermittent du spectacle est coupé suite à une fin de contrat, ce dernier bénéficie d’une allocation chômage qui est cotisée suivant un dispositif spécial. Une condition principale demeure commune à tous les intermittents qui bénéficient de l’allocation chômage. En réalité, ces derniers ont exercé précédemment 507 heures de travail avant la fin de leur dernier contrat.

L’allocation chômage qui couvre la période de précarité est estimée à près de 50 % du salaire perçu par l’intermittent en plein emploi. Cette somme est versée sur une période de douze mois avant que le salarié ne soit à nouveau embauché. Toutefois, il est important de préciser que, pour toute somme supérieure à 4000 euros (statistique de 2021), l’intermittent de spectacle ne peut bénéficier de l’allocation chômage.

La précarité du domaine du spectacle donne droit à la retraite ?

À l’instar des autres employés, l’intermittent de spectacle bénéficie aussi des droits sociaux. Pour cela, ce dernier doit déclarer son salaire et doit cotiser pour bénéficier des avantages de la retraite générale. En ce qui concerne la complémentaire santé, la procédure pour bénéficier des avantages s’effectue au niveau de Arrco-Agirc.

Par ailleurs, pour connaître le salaire d’un intermittent de spectacle, vous pouvez consulter un stimulateur en ligne. Ce dernier précise en fonction des conventions collectives prévues en France, les rémunérations fixées par les employeurs. Vous pouvez aussi avoir une telle information en prenant en compte le nombre d’heures de travail exercé et le montant du SMIC.